Le Dahlia cactus, qui n’a de cactus que le nom !

Dahlia cactus

Après les EuphorbesStapeliaLithopsAloe vera ou Pachypodium, on continue la série des plantes assimilées à des cactus à cause de leur aspect ou surnom. Ici, les dahlia cactus, des plantes plutôt anciennes et emblématiques des jardins du 20ème siècle !

Le dahlia est un genre de plantes tubéreuses, c’est-à-dire possédant des racines charnues d’où se développent plusieurs tiges, de la famille des Asteraceae (où on retrouve les œillets d’Inde, Chrysanthème ou encore tournesols). On est donc très loin de la famille des Cactaceae, puisque les cactus et les dahlias ne font même pas partie du même ordre botanique !

Dahlia cactus : origine et naissance

Le dahlia est originaire des régions chaudes du Mexique, d’Amérique centrale et de la Colombie. Au 16ème siècle, les feuilles de cette plante étaient utilisées à la fois comme nourriture pour le bétail, comme aliment diurétique ou antiépileptique, et comme plante d’ornement. Une triple fonction qui rendit le dahlia très apprécié en Amérique latine.

En France, c’est même une nouvelle utilisation qu’on en fit, puisque la plante arriva en 1802 pour être consommée comme féculent (ses tiges uniquement), en remplacement de la pomme de terre. À partir de 1806, on décida de cultiver le dahlia pour son aspect décoratif.

En 1864, le hollandais Van Der Berg reçut plusieurs plantes du Mexique, parmi lesquelles se trouvait un dahlia jamais vu : ses fleurs avaient les pétales aux extrémités fines, pointues et recourbées, si bien qu’elles lui firent penser eux fleurs des Cereus speciosissimus, cactus maintenant appelé Disocactus speciosus. Le hollandais nomma cette plante le « dahlia à fleur de cactus« , et la botanique l’appela dahlia juarezii, en l’honneur du président mexicain du moment. Cette plante si spéciale, était en réalité un cultivar, puisqu’elle n’avait jamais été retrouvée à l’état naturelle, et elle était ce que l’on considère aujourd’hui comme un dahlia semi-cactus.

A partir du Dahlia juarezii, on réalisa de nombreuses hybridations, dont celles que l’on connait et appelle officiellement dahlias cactus depuis leur création et utilisation en tant que plante décorative en 1892 en Angleterre.

Il existe des dizaines d’espèces de dahlias (D. pinnata, D. coccinea, D. imperialis, etc.) et plus de 57000 cultivars différents, la plupart étant issus du Dahlia coccinea. De nos jours, il est de plus en plus courant de classer les dahlias selon la forme des fleurs, leur couleur ou leur taille. Pour simplifier, on trouve (entre autres) les types de dahlias suivant :

  • Dahlias décoratifs ;
  • Dahlias semi-cactus (les pétales ne sont que partiellement enroulés, comme sur la photo) ;
  • Dahlias cactus ;
  • Dahlias à collerette ;
  • Dahlias pompons ;
  • Dahlias étoilés ;
  • Etc.

Le dahlia cactus n’est donc pas une seule et unique plante mais désigne de nombreux dahlias !

Description du dahlia cactus, dahlia cactus nain et fleurs

Dahlia cactus jaune
Fleur de dahlia cactus jaune

Le dahlia cactus est une plante impressionnante grâce à ses fleurs estivales d’une palette de couleurs très variée : ses fleurs peuvent être roses, rouges, orange, mauves, violettes, blanches, vives, pales… Bref, il existe presqu’autant de couleurs que d’espèces de dahlias ! Comme nous l’avons vu, ses pétales sont effilées et recourbées, un peu comme des piques ou aiguilles. Les fleurs apparaissent souvent entre juin et octobre et sont très résistantes : mêmes après de grosses journées de pluie, elles resteront fières et droites !

Le dahlia cactus mesure généralement jusqu’à 130 centimètres de hauteur, mais ils arrivent que certaines variétés atteignent les 2 mètres. Ses fleurs quant à elles peuvent atteindre une vingtaine de centimètres de diamètre.

Il existe aussi des dahlias cactus nains, de plus petites tailles (jusqu’à 20 centimètres), souvent plantées sur les terrasses, balcons ou en bordures de jardin, pour délimiter les espaces par exemple. Ces dahlias cactus nains peuvent aussi être plantés en pots et jardinières.

Dahlia cactus : culture et entretien

Le dahlia cactus se cultive dans nos jardins en France, il n’a donc pas besoin d’un sol en particulier. Cependant, si votre terrain est trop argileux, pensez à ajouter un peu de sable ou de matière organique (tourbe ou écorce par exemple) pour que le drainage soit facilité. Si votre sol est trop sablonneux, ajoutez également un peu de matière organique.

Cette plante apprécie les bons arrosages, c’est pourquoi il est conseillé de l’arroser fréquemment, surtout en été. Une exposition en plein soleil lui conviendra, dans un endroit bien dégagé (inutile de les placer contre un mur par exemple). Si vous habitez une région très chaude, pensez à arroser plus fréquemment pour que la plante reçoive suffisamment d’eau. S’il ne pleut pas beaucoup et que vous devez procéder à des arrosages manuels, préférez arroser les pieds plutôt que des feuilles (l’arrosage des feuilles favorise souvent l’apparition des maladies).

Si vos dahlias sont grands, vous pourrez aussi leur ajouter des tuteurs pour éviter qu’ils ne se cassent. Aussi, pour une croissance plus belle et une floraison plus impressionnantes, n’hésitez pas à apporter un peu d’engrais liquide toutes les 2 semaines dès que les premières fleurs seront apparues. Pour la composition de l’engrais, la proportion de NPK (azote, phosphore, potassium) doit être la suivante : 1/2 N, 1 P et 1 K.

Si vous ne voyez qu’une seule tige apparaître sur certains de vos plans, vous pourrez forcer la ramification secondaire en pinçant un bouton. Enfin, n’hésitez pas à retirer les fleurs fanées au fur et à mesure pour favoriser l’apparition de nouveaux bourgeons !

Dahlia cactus : plantation

Où trouver des bulbes de dahlias ?

Le dahlia revient fortement à la mode dans les jardins et cultures en pots et jardinières, c’est pourquoi vous les trouverez assez facilement en magasin ou en jardinerie. Sur Internet (et même en magasin), Gamm Vert en propose par exemple de nombreuses variétés.

Quand planter les dahlias cactus ?

Vous pourrez mettre en terre vos bulbes de dahlia cactus à partir d’avril dans les pays chauds. En France, quelle que soit la région, il est préférable d’attendre mi-mai, lorsque les Saints de glace sont passés, puisque le dahlia n’est pas une plante rustique, elle craint le gel. Si vous souhaitez les planter avant cette période pour avoir une floraison anticipée (le plus tôt possible), c’est possible ! Seulement, plantez-les en pots que vous mettrez à l’abri, en serre ou à l’intérieur, le temps que tout risque de gelée soit passé.

Plantation dahlia
Périodes de plantation des dahlias

Les étapes de la plantation

  1. Choisissez un emplacement ensoleillée ;
  2. Bêchez le terrain en profondeur, retirez cailloux et mauvaises herbes ;
  3. En fonction de la nature du sol, ajoutez du sable ou du substrat organique ;
  4. Plantez les bulbes à 15 centimètres de profondeur, en les espaçant de 80 centimètres pour les variétés hautes, et de 40 centimètres pour les variétés naines ;
  5. Recouvrez de substrat et tassez légèrement ;
  6. Arrosez copieusement.

Ce que vous devez faire après floraison

Après floraison, vers la mi-octobre (voire avant si les températures chutent vite), il vous faudra mettre à l’abri vos dahlias pour qu’ils puissent refleurir l’été suivant. Si vous habitez une région du monde aux températures clémentes (autour de 0 °C quelques jours au maximum), vous pourrez les laisser en place, mais en France, c’est plutôt rare. En plus, il est conseillé de déraciner les dahlias tous les 3 ans pour séparer les souches : cela permet de dynamiser la plante et de la multiplier. On en parle dans la partie suivante.

  1. Vers la mi-octobre, après que le feuillage soit totalement fané, déplantez les tubercules (racines) de vos dahlias ;
  2. Coupez les tiges à 10 centimètres au-dessus de la surface du sol à peu près ;
  3. Nettoyez les tubercules avec une brosse ;
  4. Conservez-les dans une pièce froide (entre 5 et 12 °C), sombre et sèche, durant tout l’hiver et le début du printemps.

Dahlia cactus : multiplication

Pour multiplier un dahlia cactus, trois méthodes s’offrent à vous : la division de souches, le bouturage ou le semis.

Division de souches de dahlia cactus

Tubercules de dahlia
Tubercules de dahlia

Nous l’avons vu, le dahlia possède une grosse racine tubéreuse qu’il vous vaudra déplanter à la fin de la saison chaude. Si vous pouvez replanter cette grosse racine telle qu’elle la saison suivante, vous pouvez aussi la diviser. C’est une opération simple qui vous permettra de redonner un nouvel éclat à votre dahlia qui fleurira de plus belle, et d’en obtenir plusieurs pieds.

En effet, la souche du dahlia se présente sous la forme de plusieurs petits tubercules, comme le montre l’illustration. De ce fait, il vous suffit de séparer plusieurs tubercules en les sectionnant, tout en veillant à les laisser par groupe de 3 minimum. La division des souches de dahlia se réalise avant la plantation, avril ou mai, ou directement lors du déracinement en octobre.

Division souches dahlia
Périodes de division des souches des dahlias

Bouturage du dahlia cactus

Le bouturage du dahlia cactus est plutôt simple à réaliser et s’effectue entre mai et septembre. Le principe consiste à couper une tige de la plante mère pour la replanter ailleurs. Dans tous les cas, il est préférable d’attendre que la plante mère fasse au moins 7 à 10 centimètres pour la bouturer, elle sera plus robuste et supportera plus facilement le bouturage.

Bouturage dahlia
Périodes de bouturage des dahlias

En bouturant votre plante, vous obtiendrez exactement la même plante que la plante mère. Une bouture peut donc avoir comme objectif de multiplier une plante mais aussi de stopper une maladie qui l’aurait atteinte au niveau des racines.

Les étapes pour bouturer un dahlia cactus

  1. Equipez-vous d’un cutter ou couteau désinfecté (à 90 °C) ;
  2. Sélectionnez la tige que vous souhaitez, à ras du tubercule ou à ras du nœud (intersection de feuilles) ;
  3. Retirez les feuilles sur le tiers inférieur de la bouture ;
  4. Replantez la bouture dans un pot dans un substrat adapté ;
  5. Mettez-la dans un endroit aéré, ensoleillé et à température ambiante ;
  6. Arrosez légèrement après mise en terre ;
  7. Ensuite, arrosez de manière modérée le reste de l’année, puisque les jeunes pousses craignent l’humidité ;
  8. Après 2 ou 3 semaines, les premiers signes de reprise devraient apparaître, vous pourrez repiquer en pleine terre à partir de mai.

Semis du dahlia cactus

Enfin, sachez qu’il est possible de semer des dahlias, même si cette méthode est plus compliquée et souvent moins concluante que les deux précédentes. Généralement, vous pourrez semer des dahlias en intérieur ou serre à partir de février et jusqu’en avril pour avoir le temps de repiquer les plants en pleine terre la même année. Durant ce processus, il vous faudra placer vos semis dans un endroit chaud (20 °C minimum) et aéré. Vous trouverez des graines en jardinerie ou sur Internet (même sur Amazon).

Semis dahlia
Périodes de semis des dahlias

Les étapes pour semer un dahlia cactus

  1. Disposez les graines dans un substrat adapté, en les espaçant de 1 centimètre ;
  2. Couvrez d’un centimètre de substrat ;
  3. Tassez légèrement avec la main ;
  4. Arrosez légèrement ;
  5. Par la suite, arrosez pour maintenir la terre légèrement humide ;
  6. Lorsque les plantules auront deux vraies feuilles, rempotez-les dans des godets ou pots individuels ;
  7. Lorsque les plantules seront suffisamment grandes, mettez-les en pleine terre.

Ne vous attendez pas à avoir des fleurs la première année, il faudra au moins attendre l’année suivante !

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sidebar