Cereus (cactus cierge)

Cereus

Il existe de nombreux genres et de nombreuses espèces de cactus, de toutes origines, de toutes tailles et de toutes les formes. Mais pour de nombreuses personnes et dans l’inconscient collectif, la forme qui représente le mieux le cactus est la forme « colonnaire », à la manière des cactus du genre Cereus, aussi appelés « cactus cierges » et originaires d’Amérique latine.

Son nom provient du latin « cereus » qui signifie « cierge » ou « torche ». Le mot cereus est d’ailleurs présent dans le nom de nombreux genres de cactus : Oreocereus, Arthrocereus, Selenicereus, Hylocereus, Pachycereus, etc.

Les espèces les plus populaires du genre sont : le Cereus peruvianus (Cereus hildmannianus ssp. uruguayanus), le Cereus peruvianus ‘Monstruosus’ (Cereus hildmannianus ssp. uruguayanus f. monstruosus) et le Cereus repandus.

Cereus : description et floraison

Pour désigner les espèces du genre Cereus, on peut également parler de « cactus candélabres » (chandelier à plusieurs branches), puisqu’il arrive que leur tronc unique se ramifie avec l’âge. Dans ce cas-là, plusieurs branches poussent sur les côtés du tronc, d’où l’image du chandelier. Aussi, le Cereus est un cactus de couleur verdâtre qui tend vers le bleu. Cet aspect bleuté fait penser à de la cire, d’où son nom latin qui signifie « torche ».

Le cactus cierge peut mesurer jusqu’à 4 ou 5 mètres, parfois plus encore dans son milieu naturel. Durant les nuits d’été, il produit des fleurs blanches qui apparaissent tous les ans dès lors qu’il est suffisamment âgé (plus de 5 ou 6 ans généralement) et qu’il a reçu les bonnes conditions de culture (la plupart du temps : un hivernage au frais et sans arrosage).

Cereus peruvianus : un cactus anti-ondes et pollution ?

Beaucoup de sites ou de blogs parlent aussi du cactus Cereus peruvianus (Cereus du Pérou ou cactus cierge du Pérou), le plus connu de ces cactus colonnaires, comme d’un cactus anti-pollution, anti-radiation… Ce cactus cierge agirait contre les ondes magnétiques émises par les micro-ondes, ordinateurs, Wifi ou autres appareils d’intérieur. Parfois, on parle aussi du Cereus ‘Fairy Castle’, une variété horticole (cultivar) d’Acanthocereus tetragonus.

Le président du Centre de recherche et d’informations indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques (Criirem) et expert européen en rayonnement non-ionisant, Pierre Le Ruz, n’y prête aucun crédit :

Nous avons fait des tests dans le cadre de mesures physiques, en plaçant des cactus près d’un ordinateur. On obtient les mêmes valeurs d’ondes électromagnétiques, l’exposition est identique. Aucune étude sérieuse ne prouve ce phénomène.

Pour rue89

Bref, vous l’aurez compris, le Cereus peruvianus anti-radiation et anti-polluant est une légende, et même le cactus comme plante dépolluante des ondes !

Cereus : entretien et culture

Certaines espèces du genre Cereus sont résistantes au froid, c’est le cas des Cereus peruvianus, Cereus aethops ou Cereus jamacaru, il s’agit de cactus adaptés aux conditions semi-désertiques puisqu’ils résistent à des gelées allant jusqu’à -10 °C. A noter que le Cereus forbesii résiste à quelques gelées légères, mais mieux vaut éviter de l’exposer à des températures négatives pour ne pas le voir se tacheter, ce qui serait irréversible pour lui.

Pour toutes les espèces, il est néanmoins conseillé de les protéger du gel, une température hivernale à plus de 10 °C est à privilégier. De même, le Cereus doit être très largement exposé au soleil : en été, n’hésitez pas à le mettre à l’extérieur, sur un balcon, une terrasse ou dans un jardin. S’il n’a jamais été exposé au soleil direct, exposez-le de manière progressive, en augmentant petit à petit la durée. En intérieur et tout au long de l’année, veillez à lui apporter suffisamment de lumière pour lui éviter de s’étioler, comme c’est le cas de beaucoup de cactus d’intérieur.

Le cactus cierge n’a pas besoin de beaucoup d’eau pour vivre. Comme pour la plupart des cactus, il ne faudra pas l’arroser du tout en hiver, ce qui est l’une des conditions pour pouvoir le voir fleurir. En été, un arrosage léger et épisodique (une fois tous les quinze jours) est largement suffisant, sauf s’il est exposé à des températures extrêmement chaudes. Dans ces cas-là, vous pouvez procéder à un arrosage par semaine. Au printemps et en automne, un arrosage tous les mois est suffisant.

En termes de substrat, un sol plutôt sablonneux ou standard est idéal pour les cactus cierges du genre Cereus. Aussi, vous devez vous assurer que le drainage est bon pour éviter tout risque de pourrissement des racines.

Cereus : bouturage et multiplication

Le cactus cierge, ou Cereus, se reproduit facilement par bouturage, comme d’ailleurs la plupart des cactées. Cette technique de multiplication est en l’occurrence plus aisée que le semis, mais elle ne permettra de ne produire que des plantes génétiquement identiques à la plante d’origine.

Les différentes espèces de Cereus

De la tribu des Cérées (sous-famille des Cactoïdées), le genre Cereus comporte quelques espèces très connues, parmi lesquelles, notamment :

4.9/5 - (37 votes)
close
Cactus encyclo logo

S'abonner à la newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Commentaires

Il y a 10 commentaires

  • Je possède un très beau cactus candélabre (2metres ,6 branches) placé à l’extérieur jusqu’à la fin de l’automne puis rentré dans appartement chauffé pendant 2 mois puis non chauffé pendant 2 autres mois .Deux de ses extrémités sont noires sur 5 à 10 cm .Que faire ? Faut-il couper la partie malade ?

    • Bonjour, je me permets de vous renvoyer vers cet article consacré aux maladies des cactus. Je pense qu’un des endroits où il a été exposé n’était pas bon pour lui, sans doute trop humide (peut-être aurait-il fallu le rentrer plus tôt). :/ Vous pouvez tenter le bouturage pour le sauver.

  • Bonjour,
    Je possède un Cereus dont je ne connait pas la suite de sont nom. Pourriez-vous m’aider a l’identifier si je vous transmet une photo ?
    je vous remercie par avance.

  • Bonjour,
    Mon cactus fleurit toujours au mois de juin la nuit ; ce matin j’ai découvert cette belle fleur. J’habite Marseille, il est en pot sur la terrasse ; c’est la première fois que cela se produit.
    Cordialement,
    Armelle vasseur

    • Bonjour Armelle,

      Super, merci pour ce petit retour. N’hésitez pas à m’envoyer des photos via la page Facebook, je pourrais les publier !

      Bonne journée,

      Xavier

  • Bonjour,

    J’ai un cereus peruvianus. Je l’ai depuis 1 an et demi. Mais il a maintenant un côté vert bcp plus clair, avec les « branches » qui sont toutes molles et recroquevillées. Je ne sais pas si c’est un signe de sécheresse ou de pourriture… Quelqu’un aurait la gentillesse de m’éclairer svp ? Je peux envoyer une photo par mail si vous voulez.
    Merci,
    Clémence

    • Bonjour Clémence, vous pouvez envoyer un message privé sur la page Facebook ce sera plus simple (le lien est dans la barre de gauche sur le site)…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sidebar