Hylocereus

La variété Hylocereus comprend environ une quinzaine d’espèces originaire d’Amérique centrale, la plus connue d’entre elles est le Hylocereus Undatus qui donne le fruit « pitaya », aussi connu sous le nom de « fruit du dragon ». L’Hylocereus est une variété épiphyte et grimpante dont le nom provient du grec « hulos » (forêt) et « cereus » (cierge), en référence à l’aspect cireux et jaunâtres des feuilles. Ces dernières ont deux ou trois faces et leurs aréoles sont munies d’aiguillons très courts et crochus.

Hylocereus : entretien et culture

Généralement, l’Hylocereus a besoin de beaucoup de lumière et de chaleur : une exposition en plein soleil lui conviendra en extérieur, et à la mi-ombre en intérieur, du fait des températures plus chaudes. Cependant, il faut veiller à ce que la température ne soit pas inférieure à une dizaine de degrés, c’est pourquoi on trouve beaucoup d’espèces d’Hylocereus en serre non chauffée. Arrosez-le régulièrement pour que la substrat ne soit pas sec trop longtemps : toutes les semaines en été et tous les 10-15 jours en hiver, soit un peu plus fréquemment que la moyenne.

Au niveau du substrat, l’Hylocereus a besoin d’un sol plutôt acide, c’est pourquoi vous pourrez réaliser un mélange comprenant un peu de tourbe brune en plus du terreau, du sable (ou pouzzolane) et des billes d’argile. Comme nous le disions en introduction, l’Hylocereus est un cactus épiphyte, vous pourrez donc le voir se développer sur les arbres par exemple, et grimper sur tout ce qui l’entoure (ses racines sont aériennes).

Hylocereus
Hylocereus Undatus

Hylocereus : multiplication

L’Hylocereus est un cactus « autostérile » : il a besoin de la présence d’un autre hylocereus fleuri au même moment que lui pour être fécondé, ainsi que d’un pollinisateur.

Le bouturage de l’Hylocereus est possible: couper un rameau de la plante, le laisser sécher deux semaines avant de le replanter. Placez la bouture dans un endroit chaud et lumineux et arrosez après quelques semaines, le temps que les racines soient formées.

Des graines peuvent aussi être récoltée du fruit du dragon, dans ce cas procédez au semis dans un mélange humide et aéré et placez le pot dans un endroit ensoleillé tout en veillant à garder le substrat humide. La durée de germination est variable, de quelques jours à plusieurs mois.

Hylocereus : floraison

La floraison est difficile à obtenir pour la plupart des espèces, puisqu’elle dépend de la chaleur et de la lumière accordé à la plante, d’où la difficulté pour bon nombre d’Hylocereus culvivés dans le Nord de la France, notamment. Aussi, l’humidité en été semble être l’un des critères de floraison. Autrement, ce cactus fleurit tous les ans et produit de grandes fleurs blanches ou jaunes durant la nuit uniquement et de manière éphémère (une fleur n’est visible que quelques heures).

Les différentes espèces de Hylocereus

De la tribu des Phyllocactées (sous-famille Cactoïdées), le genre Hylocereus comporte une quinzaine d’espèces, les plus connues sont l’Hylocereus Purpusii (fruit du dragon rose) et l’Hylocereus Undatus (pitaya ou fruit du dragon).

Hylocereus
5 (100%) 5 votes

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sidebar