Le Stapelia ou le cactus étoile de mer

Le Stapelia est une plante succulente de la famille des Apocynacées. A l’instar du lithops, il ne fait pas partie de la famille des cactacées malgré le surnom qu’on lui donne : cactus étoile de mer.

Le genre Stapelia contient une centaine d’espèces, originaires principalement d’Afrique du sud. Son nom est un hommage au botaniste néerlandais Johannes Bodaeus van Stapel. Il s’agit d’une variété à cultiver à l’extérieur principalement, en serre chauffée (en France).

Les espèces les plus connues sont le Stapelia gigantea, le Stapelia variegata (maintenant appelé Orbea variegata), le Stapelia grandiflora, le Stapelia asterias, le Stapelia gettleffii (ou gettliffei) et le Stapelia flavopurpurea.

Stapelia : description

Tiges de Stapelia
Tiges de Stapelia

D’un point de vue descriptif, les tiges de cette plante peuvent avoir des airs de cactus : dressées, rampantes ou retombantes, elles peuvent ressembler à celles de certains cactus sans épines avec leurs petits sillons, voire aux Euphorbes. Elles poussent en touffe.

Le Stapelia est un genre voisin aux genres Calluma, Huernia et Duvalia, il se distingue principalement par ses tiges plus imposantes et ses fleurs impressionnantes chez certaines espèces. Chez le Stapelia grandiflora par exemple, les fleurs peuvent atteindre plus de 40 centimètres de diamètre.

Ses fleurs, en forme d’étoile à cinq branches et très poilues, elles contiennent parfois des petites verrues.

Elles dégagent une odeur nauséabonde, proche d’une odeur de chair, très attirante pour les insectes pollinisateurs, si bien qu’il est courant de retrouver des œufs et larves de mouches autour de la fleur. Du fait de cette odeur, la fleur du Stapelia est parfois appelée fleur cadavre !

  • Les fleurs du Stapelia variegata (ou Orbea variegata) sont blanches ou jaunes, avec des taches marron ou pourpres ;
  • Les fleurs du Stapelia gigantea sont jaunes avec des stries pourpres, plus ou moins épaisses ;
  • Les fleurs du Stapelia grandiflora sont violettes avec des stries plus foncées ;
  • Les fleurs du Stapelia flavopurpurea sont plus fines, jaunes ou vertes, avec des stries jaunes, vertes ou pourpres. Notons que pour cette dernière espèces, ses fleurs dégagent un parfum agréable ;
  • Les fleurs du Stapelia asterias sont rouges foncées à roses, avec des stries dans les mêmes tons ;
  • Les fleurs du Stepalia gettleffii sont jaunes et violettes, avec des stries viollettes.

Stapelia : culture et entretien

Si le Stapelia est appelé cactus étoile de mer, c’est principalement pour ses conditions d’entretien et de culture similaires à celles des cactus.

Le substrat

Le substrat doit être léger, aéré, drainant et riche. Vous pouvez opter pour un mélange à base de sable fin de rivière (lavé), de terre de jardin et de terreau à Géranium, à parts égales. Vous pourrez ajouter des petits cailloux ou gravillons au-dessus.

Vous pourrez rempoter le cactus étoile de mer tous les 2 ou 3 ans pour changer son substrat et pourrez en profiter pour lui apporter un peu d’engrais.

Exposition

Les Stapelia n’apprécient pas le plein soleil, surtout si les températures sont trop élevées. Une exposition en plein soleil, surtout en période végétative, ralentira la croissance de la plante, voire la stoppera.

Elles préfèrent une exposition mi-ombre, à l’abri des arbres ou d’autres végétaux.

Températures

Si plupart des espèces résistent à des températures négatives, l’humidité (comme chez les cactus) est leur pire ennemie. En France, il est préférable de ne pas faire hiverner un Stapelia à des températures inférieures à 12 °C, c’est pourquoi la culture en serre (chauffée) est idéale.

Arrosage

L’arrosage des Stapelia doit être régulier dès la reprise végétative de la plante, au début du printemps, lorsque les premières pousses apparaissent. Généralement, on préconise un arrosage toutes les 2 semaines entre la période de reprise végétative et octobre, voire toutes les semaines si l’été est très chaud. L’hiver, un léger arrosage de temps en temps lui sera bénéfique, cela empêchera les feuilles de se flétrir et les racines de sécher.

Si des taches brunes ou noires apparaissent sur les feuilles ou à la base du cactus étoile de mer, cela est signe d’un excès d’eau, il vous faut donc réajuster vos arrosages ou contrôler l’humidité ambiante (ventiler, faire circuler l’air, voir utiliser un fongicide).

Attention, entre deux arrosages, assurez-vous que le substrat est totalement sec. En été principalement, même si vous pensez qu’il fait chaud et que les arrosages doivent être rapprochés, assurez-vous que le substrat du précédent arrosage est totalement sec !

Stapelia : floraison

La floraison d’un Stapelia intervient la plupart du temps à la fin de l’été ou au début du printemps.

Comme pour de nombreux cactus, la période de repos hivernale est primordiale pour que le Stapelia fleurisse. Cela signifie :

  • un hiver au frais (15°C) ;
  • un hiver au sec (quelques arrosages légers) ;
  • un hiver suffisamment lumineux.

A la reprise végétative et jusqu’à l’automne, le dosage de l’arrosage et l’exposition sont aussi des éléments qui pourraient entraver la potentielle floraison de la plante.

Stapelia : multiplication

Le Stapelia peut facilement être multiplié par bouturage de feuilles durant la période végétative (entre avril et octobre), c’est la technique de multiplication recommandée pour cette variété.

Les étapes pour réaliser un bouturage de Stapelia :

  1. Coupez une tige

    Avec un sécateur ou un couteau affûté désinfectés

  2. Laissez sécher / cicatriser la bouture

    2 semaines dans un endroit chaud, lumineux (mais à l’abri du soleil) et aéré
    Vous pouvez ajouter de la cannelle ou du charbon sur la plaie pour favoriser la cicatrisation de la plante amputée

  3. Plantez la bouture

    Dans un substrat adapté (voir la composition dans le paragraphe précédent)

  4. Maintenez le substrat légèrement humide et placez la plante dans un endroit chaud, lumineux (mi-ombre) et aéré

  5. Arrosez normalement

    Après 4 semaines, en moyenne, après la première coupe

Une autre méthode de bouturage consiste à repiquer directement dans un substrat adapté la bouture prélevée.

Enfin, le semis de Stapelia est possible, les graines germent en quelques jours à peine. Cependant, les semis sont très fragiles : sensibles à l’humidité, ils pourrissent vite.

Stapelia : les différentes espèces

Le genre Stapelia comprend une centaine d’espèces, parmi lesquelles :

  • Stapelia asterias ;
  • Stapelia europea ;
  • Stapelia flavopurpurea ;
  • Stapelia gettleffii ;
  • Stapelia gigantea ;
  • Stapelia hirsuta ;
  • Stapelia variegata (nouveau nom : Orbea variegata).

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sidebar