Lophophora / Peyote

La variété Lophophora est surtout présent au sud-ouest des États-Unis, au Texas, au Nouveau-Mexique et dans le nord du Mexique. Son nom provient du grec « lophos » qui signifie « touffe » et de « phorein » qui signifie « porter, « avoir en soi ». En effet, le lophophora ne possède pas d’aiguillons comme la plupart des cactus mais de petites touffes laineuses.

Le Peyote et le Lophophora, interdits en France

Cette variété comprend deux espèces de cactus  : le Lophophora Diffusa et le Lophophora Williamsii, aussi connu sous le nom de Peyolt ou Peyote. Cette variété produit de la mescaline, utilisée comme drogue hallucinogène, c’est pourquoi on entend parfois parler de « peyolt » comme drogue (« la drogue indienne »).

Depuis un arrêté du arrêté du 18 août 2004, la mescaline figure sur la liste des stupéfiants, c’est pourquoi la détention, la culture et la vente du peyolt est interdite. Le Lophophora diffusa est lui aussi interdit, puisque d’autres alcaloïdes du lophophora sont prohibées.

Cet article s’adresse donc aux internautes ne résidant pas sur le territoire français.

Lophophora : entretien et culture

L’une des particularité du Lophophora est qu’il possède une grosse racine « napiforme » (en forme de « navet »). Il faut donc prévoir un pot profond, dans lequel on mélangera de la terre et du sable grossier ou un substrat classique, comme pour l’Echinocereus par exemple. Dans tous les cas, le substrat devra être drainant, pour éviter la stagnation de l’eau après arrosage, la grande ennemie du cactus ! Notons également que ce cactus ne craint pas la terre calcaire.

Évitez d’exposer votre Lophophora en plein soleil, préférez une exposition indirecte au soleil, c’est pourquoi une culture en intérieur est conseillée. Par ailleurs, cette variété supporte une température minimale de 5 °C en hiver, elle ne devra pas être arrosé durant cette saison, et plus largement, d’octobre à mars. Autrement, un arrosage classique lui convient durant les autres saisons, c’est-à-dire à une fréquence de dix à quinze jours en moyenne.

Lophophora : multiplication

La multiplication du Lophophora Diffusa et du Lophophora Williamsii (peyote) peut se faire par semis ou par séparation des rejets. Pour la méthode du semis, placez les graines dans l’un des mélange décrits plus haut, puis recouvrez le pot avant de le noyer dans de l’eau avec une température extérieur de plus de 25 °C. Les graines devraient germer après une à deux semaines, il n’y aura plus qu’à retirer le pot de l’eau et à laisser sécher le substrat. Arrosez régulièrement après avoir laissé séché entièrement le substrat.

Lophophora : floraison

Le Lophophora produit des fleurs roses ou blanches qui sortent des aréoles durant l’été. Pour une floraison optimale, il est impératif de respecter la période de dormance de la plante en hiver : ne pas l’arroser.

Les différentes espèces de Lophophora

Comme nous l’avons vu précédemment, la variété Lophophora contient deux espèces de cactus : le Lophophora Diffusa et le Lophophora Williamsii (Peyolt). Elle fait partie de la tribu des Cactées (sous-famille Cactoïdées).

 

Lophophora / Peyote
5 (100%) 5 votes

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sidebar