Substrat, terre et terreau pour cactus

Vous l’avez peut-être remarqué à travers les différentes fiches consacrées au variétés de cactus : il n’existe pas de mélange de terre idéale pour cactus. Chaque individu en fonction de sa variété, et parfois même de son espèce, a des besoins différents. Qu’il s’agisse de ses besoins en arrosage, en exposition au soleil, en humidité… et en substrat.

Le substrat d’un cactus désigne le support de la plante (= son sol), il joue un rôle essentiel dans son alimentation, il doit être adapté à ses besoins, puisque tous les terreaux ou toutes les terres pour cactus ne contiennent pas les mêmes propriétés, les mêmes apports.

Ainsi, si vous devez rempoter votre cactus, vous vous demandez sans doute : quelle terre pour mon cactus ?

Substrat pour cactus : recommandations générales

Même s’il n’existe pas de substrat standard qui conviendrait à tous les cactus, il faut néanmoins veiller à certaines choses.

La première d’entre elles, sans doute la plus importante : veiller à ce que votre substrat soit poreux. Ainsi, il faut éviter les mélanges trop compacts, à base d’argile et de sable fin notamment. Le substrat doit permettre à l’eau de s’évacuer facilement.

Aussi, si vous cultivez vos cactus dans des pots, on recommande souvent de mettre des billes d’argile ou des rocailles (voir conseils sur le rempotage) pour faciliter l’évacuation de l’eau. La stagnation de l’eau est le pire ennemie du cactus : un sol humide trop longtemps favorise le développement des maladies, il est important que le substrat sèche rapidement après un arrosage.

On recommande également une terre pauvre en éléments nutritifs, ces éléments pourront être apportés en cours de végétation par le biais d’engrais solides ou liquides. A l’état naturel, les cactus poussent souvent dans des sols pauvres en minéraux, l’ajout d’éléments nutritifs doit donc être exceptionnel.

Enfin, c’est un conseil déjà formulé lorsque nous évoquions le rempotage : en plus du substrat (le contenu), le choix du pot (le contenant) est important. Pour que votre cactus se développe le mieux possible et que ses racines aient de l’espace, il faut un pot suffisamment grand (mais pas trop pour éviter que la plante n’arrive à boire toute l’eau… et donc ne pourrisse), de préférence en terre cuite (pour une meilleure évaporation de l’eau), troué en son fond (pour l’évacuation des eaux). De même, il faudra veiller à ce que l’arrosage de vos cactus soit adapté à ses besoins.

Le terreau « spécial cactus »

En fonction du nombre de cactus que vous cultivez et de leur simplicité de culture, vous trouverez facilement des terreaux pour cactus prêts à l’emploi.

Ce substrat, principalement composé de terre, de sable, de tourbe et de pouzzolane, conviendra tout à fait à la plupart des variétés que l’on trouve en jardinerie ou magasin. Nous conseillons toutefois de compléter ce mélange par un peu de sable lavé.

Si vous souhaitez opter pour ce type de substrats, vous pouvez par exemple vous tourner vers :

Le mélange des 3 tiers : terre, terreau et sable

Si vous lisez régulièrement ce site (cf. les fiches consacrées au Pachycereus, Pilosocereus et Cylindropuntia, entre autres), vous avez déjà pu constater que l’on parle souvent d’un substrat que l’on appelle « 3 tiers« .

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un substrat composé de 3 ingrédients, à parts égales :

  • De la terre (pas trop argileuse) ;
  • Du terreau (bien décomposé, n’hésitez pas à le tamiser) ;
  • Du sable grossier lavé (exemple : du sable de rivière) ;
  • (Ne pas oublier les billes d’argiles ou de rocailles pour l’évacuation de l’eau, ces éléments sont à ajouter).

Tout comme le terreau spécial cactus, ce mélange conviendra à la plupart des espèces de cactus et vous reviendra sans doute moins cher si vous possédez beaucoup de plantes.

Le mélange sur-mesure

Le meilleur substrat pour vos cactus reste celui qui lui sera parfaitement adapté : le substrat sur-mesure. Dans bien des cas, vous pourrez partir du mélange des 3 tiers et l’adapter en fonctions des besoins individuels de vos plantes. Il est donc nécessaire de connaître les besoins individuels de chaque variété de cactus, voire de chaque espèce !

Ainsi, certaines espèces ou variétés pourront par exemple avoir besoin d’une terre à base de : tourbe blonde ou brune (qui contient plus de matière organique), pouzzolane, perlite ou vermiculite (plus drainants et aérants que le sable par exemple), pierre ponce (qui peut stocker de l’eau) ou encore zéolite (utile si vous utilisez de l’engrais car ce minéral restitue bien les éléments nutritifs), etc.

Ces éléments sont les plus courants pour constituer un substrat, une terre idéale pour cactus, sur-mesure.

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sidebar