Cactus et fleurs : quels cactus fleurissent et comment ?

Les cactus, lorsqu’ils fleurissent, offrent souvent des fleurs assez impressionnantes, tant dans leurs couleurs que dans leurs tailles. Mais est-ce que tous les cactus sont capables de fleurir, et dans quel délai ? Certains cactus fleurissent-ils plus vite que les autres ? Nous verrons également comment faire fleurir les cactus et quels pourraient être les freins à leur floraison.

Est-ce que tous les cactus fleurissent ?

Malgré une croyance populaire, tous les cactus peuvent fleurir. Les cactus font tous partie d’une grande famille de plantes à fleurs : les Cactaceae. Dans bien des cas, ce sont d’ailleurs les fleurs des cactus qui permettent de distinguer certaines espèces entre elles.

En revanche, il est rare que les cactus fleurissent avant 2 ou 3 ans d’existence, et parfois même, il faudra attendre plusieurs décennies avant que certaines espèces ne fleurissent ! Et ceci, sans compter le fait que certaines conditions de culture doivent avoir été respectées dans l’année pour espérer voir des fleurs apparaître sur vos cactus.

Quelques exceptions chez les cactus « monstrueux », dont les spécificités peuvent empêcher les potentielles floraisons et chez certains cultivars.

Comment sont les fleurs de cactus et où apparaissent-elles ?

Il existe une multitude de fleurs de cactus, aux tailles, formes et lieux d’apparition différents, selon les genres, espèces et mêmes variétés et cultivars. Certains cactus ont plusieurs petites fleurs (quelques millimètres) en même temps qui apparaissent sur leur partie haute, formant une couronne de fleurs (Mammillaria), d’autres ont moins de fleurs mais plus grandes, qui peuvent apparaître sur l’apex du cactus (Turbinicarpus), d’autres encore offrent des fleurs très grandes (une vingtaine de centimètres) qui poussent sur les côtés (Cleistocactus, Echinopsis, Selenicereus).

On retrouve aussi un large panel de couleurs de fleurs de cactus, souvent du rose au rouge, en passant par le mauve, le blanc, le orange ou le jaune.

Photos de fleurs de cactus

Ci-dessous, quelques photos de fleurs de cactus (cliquez ou appuyez pour agrandir).

N’hésitez pas à vous rendre sur cette page qui regroupe tous les cactus par tribus pour plus d’informations à leur sujet ou pour voir davantage de fleurs cactus, ainsi que sur cette page qui contient les photos de nombreux cactus.

Est-ce que les fleurs de cactus sentent ?

Toutes les fleurs de cactus ne dégagent pas d’odeur, c’est très variable d’un cactus à l’autre, mais contrairement aux Stapelia qui ont des fleurs malodorantes, les fleurs de cactus, lorsqu’elles ont une odeur, sentent généralement bon : nous pouvons par exemple citer certaines espèces d’Echinopsis, d’Echinocereus, de Selenicereus, de Mammillaria ou encore de Astrophytum.

Quelques exceptions néanmoins, avec les Rebutia marsoneri, Rebutia narvaecense, Sulcorebutia kruegeri, Mammillaria longimamma, Pereskia aculeata, Echinopsis coronata et Echinopsis mamillosa v. tamboensis qui dégagent une odeur de moisi (source).

Comment faire fleurir les cactus ?

En plus de l’âge et de la taille des cactus, la floraison est conditionnée par certaines conditions de culture toute l’année, et particulièrement pendant la période de dormance, aussi appelée période de repos hivernal.

Comme nous l’avons vu sur la page consacrée à l’entretien des cactus, la phase de dormance est une période durant laquelle les cactus sont en repos végétatif : leur métabolisme est à l’arrêt. Cette période s’étend généralement d’octobre à avril (période variable en fonction des températures et de l’ensoleillement) et il vous faudra :

  1. Exposer vos cactus à des températures plus fraiches (entre 10 et 15 °C) ;
  2. Ne plus les arroser du tout (rares exceptions) ;
  3. Les maintenir au sec, hors humidité.

Le reste de l’année, l’exposition et l’arrosage seront aussi déterminants pour la floraison des cactus, et le substrat devra évidemment être adapté à vos cactus ! Sachez que l’apport d’engrais peut stimuler l’apparition des fleurs et que le rempotage de vos cactus (tous les 2 ou 3 ans), en permettant au substrat d’être renouvelé, pourra lui aussi conditionner l’apparition de jolies fleurs.

Températures et exposition

Exposition cactus

Pendant la période de dormance, si vous ne pouvez pas placer vos cactus dans une serre chauffée et ventilée, l’idéal est de les placer dans une pièce fraiche de la maison : généralement une pièce non chauffée pour que la température soit inférieure à 15 °C.

Si vous le pouvez, placez vos cactus près d’une fenêtre pour qu’ils reçoivent un maximum de lumière. Si ce n’est pas possible, ils pourront être placés dans la pénombre voire totalement dans le noir pendant l’hiver. Dans ce cas-là, il vous faudra être très vigilants au printemps (lorsque la phase de dormance touchera à sa fin) et les réhabituer très progressivement à la lumière et au soleil (exposition à l’ombre les premières semaines, puis à la mi-ombre, puis au soleil, etc.). C’est primordial pour leur éviter d’être brulés par les rayons du soleil (même derrière une vitre). Enfin, toujours dans le cas où les cactus seraient placés dans une pièce peu lumineuse en hiver, ne vous inquiétez pas s’ils deviennent un peu jaunes, c’est normal. Ils devraient retrouver des couleurs normales par la suite.

Au printemps et en été, vos cactus devront recevoir un maximum de luminosité. Cela passe par un placement en extérieur le plus possible. Un cactus en intérieur a beaucoup moins de chance de fleurir et sera en moins bonne santé qu’un cactus en extérieur.

Arrosages

Arrosage des cactus

Que vous cherchiez à faire fleurir vos cactus ou non, l’arrosage en hiver est le même : aucun. N’hésitez pas à consulter cette page consacrée à l’arrosage des cactus pour plus d’information à ce sujet mais sachez que l’arrosage devra être stoppé progressivement à la fin de l’été, jusqu’à l’automne.

Durant la phase de dormance, l’arrosage doit en effet être stoppé pour la plupart des espèces, et d’autant plus si vous souhaitez avoir des fleurs et éviter l’étiolement de vos cactus (car en hiver, la luminosité est très réduite).

Le reste de l’année, et principalement en été, les arrosages devront être copieux et adaptés selon les températures extérieures et les espèces.

Maintien au sec

Au-delà de l’arrosage qui doit être totalement stoppé en hiver, les cactus en hiver doivent être maintenus au sec, loin de toute humidité. C’est pour cela que de nombreuses espèces de cactus, même si résistantes au gel et au froid, ne sont pas cultivables dehors toute l’année sans protection : certaines régions sont beaucoup trop humides en hiver. Ces cactus peuvent résister à des températures très froides à condition que l’humidité ne soit pas trop importante (et les précipitations, comme évoqué précédemment).

De ce fait, pour que l’air soit bien sec en hiver, le placement des cactus dans une pièce froide de la maison est une nouvelle fois la meilleure solution. Idéalement, la culture en serre est évidemment conseillée, mais il vous faudra faire attention à de nombreux éléments pour ne pas risquer de voir mourir vos cactus : isolation, températures, circulation de l’air, taux d’humidité, etc.

Quels délais pour faire fleurir un cactus ?

Il est difficile de faire des généralités, mais sachez que certains cactus fleurissent plus facilement et plus rapidement que d’autres si toutes les conditions citées précédemment ont été et sont réunies. En moyenne, on peut dire qu’un cactus ne pourra pas fleurir avant d’être âgé de 5 ou 6 ans.

C’est pour cela notamment que l’on trouve souvent en magasin des petits cactus avec des fleurs en papier en plastique collées sur leur sommet. Comme il est très rare qu’une plante jeune puisse fleurir, on leur colle des fausses fleurs pour faire croire qu’ils sont en fleur.

Parfois, certains cactus doivent attendre une dizaine d’années avant de fleurir (Myrtillocactus, Oroya, Ferocactus, Cleistocactus), voire une quinzaine d’années (Echinocactus), voire plus encore. Certains auront aussi du mal à fleurir en pot en culture (Oreocereus, Espostoa), et d’autres devront attendre d’être pleinement formés avant de fleurir (les Melocactus ne fleuriront pas avant d’avoir leur céphalium).

Parmi les cactus « rapides » à fleurir (moins de 5 ans), il est possible de citer les Leuchtenbergia (2 ans), ainsi que les Acanthocalycium, les Turbinicarpus, les Echinopsis ou encore les Rebutia, qui peuvent mettre 3 à 4 ans avant de fleurir pour la première fois. Les Hatiora et Schlumbergera, souvent représentés par les cactus de Pâques et cactus de Noël sont aussi rapides à fleurir, dès lors que leurs tiges possèdent suffisamment d’articulations.

Encore une fois, n’hésitez pas à vous rendre sur les fiches de chacun des cactus pour plus d’informations à leur sujet.

A quel moment de l’année les cactus fleurissent-ils ?

La floraison des cactus est très variable d’un genre à l’autre, et même d’une espèce à l’autre. Entre différentes espèces d’un même genre, elle peut en effet être différente : par exemple, chez le genre Mammillaria qui comprend près de 180 espèces, toutes ne fleurissent pas au même moment (en France) : le Mammillaria hahniana fleurit au printemps ou à l’été, le Mammillaria elongata plutôt en avril ou mai, le Mammillaria bombycina de mai à juillet, et le Mammillaria plumosa en novembre ou décembre.

Il faut néanmoins admettre que la majorité des cactus fleurissent du printemps à la fin de l’été en règle générale : Opuntia, Escobaria, Carnegiea gigantea, Disocactus, Echinocereus, Ferocactus, Epiphyllum, Selenicereus, Hatiora (avec les cactus de Pâques), Acanthocalycium, Gymnocalycium, Oroya, Rebutia, Stetsonia, Leuchtenbergia, Parodia, Hylocereus, Stenocereus, Trichocereus…

Aussi, certains genres ont tendance à fleurir plus précocement durant cette large période allant du printemps à la fin de l’été (Myrtillocactus, Rhipsalis, Melocactus), et d’autres plus tardivement (Pereskia, Austrocylindropuntia, Tephrocactus, Astrophytum, Coryphantha, Echinocactus, Epithelantha, Lophophora Pachycereus, Cereus, Echinopsis, Espostoa, Oreocereus, Pilosocereus).

La période exacte est également difficile à définir, puisqu’elle dépend, en plus des conditions de culture et des espèces, des conditions climatiques (exemple : un cactus cultivé dans le Nord de la France aura peut-être une floraison plus tardive qu’un cactus cultivée en région méditerranéenne, où soleil et chaleur font généralement leur apparition plus tôt dans l’année).

Quelques cactus avec une période de floraison particulière :

  • Les Copiapoa peuvent fleurir de février à avril, puis en octobre et novembre ;
  • Les Turbinicarpus peuvent fleurir plusieurs fois par an, à plusieurs moments de l’année ;
  • Les Ariocarpus fleurissent à l’automne ;
  • Les Schlumbergera fleurissent à l’automne et en hiver (les fameux cactus de Noël).

A quel moment de la journée les cactus fleurissent-ils ?

Même si beaucoup de cactus ont une floraison diurne (qui a lieu en journée), il faut savoir que de certaines espèces ont une floraison nocturne (qui a lieu la nuit). C’est le cas par exemple de plusieurs Cereus, Epiphyllum, Pachycereus, Disocactus, Selenicereus, Stetsonia, Trichocereus, Echinopsis ou encore Hylocereus et Stenocereus, qui fleurissent la nuit seulement.

Dans leur milieu naturel (le désert), ces cactus fleurissent la nuit pour attirer certains polinisateurs (chauves-souris, papillons, etc.).

Combien de temps les cactus fleurissent-ils ?

La durée de floraison est également variable en fonction des genres et espèces, de plusieurs semaines à quelques heures seulement. Généralement, les cactus qui ont une floraison nocturne ont des fleurs éphémères : elles apparaissent à la tombée de la nuit, jusqu’au lendemain matin dans le meilleur des cas, qui marquera leur fanaison.

Quelques espèces aux fleurs éphémères :

A noter que les Melocactus et les Cleistocactus par exemple ont une floraison éphémère mais diurne (et qui dure 2 à 3 jours chez les Cleistocactus). Les fleurs d’Echinocereus et de Parodia peuvent également durer plusieurs jours.

Que se passe-t-il après la floraison ?

Après floraison, les fleurs peuvent se transformer en fruit s’il y a fécondation. Pour ce faire, soit la plante est autofertile et ses fleurs peuvent se féconder d’elles-mêmes, soit la plante a besoin d’un agent pollinisateur (le plus connu : l’abeille, mais chez les cactus, nous évoquions la chauve-souris ou le papillon de nuit) pour transporter le pollen d’une fleur à l’autre. Après fécondation, le pistil se transforme en fruit et les ovules donneront des graines (pour qu’un nouveau cycle puisse commencer).

Certains fruits de cactus sont très connus et sont tout à faits comestibles : la figue de barbarie, qui provient de l’Opuntia ficus-indica, ou encore le fruit du dragon (pitaya) qui provient principalement de l’Hylocereus undatus.

5/5 - (34 votes)
close
Cactus encyclo logo

S'abonner à la newsletter
et recevoir des conseils gratuits

Nous ne spammons pas (2 e-mails maximum par mois) !
Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Pas envie de recevoir des e-mails ?

Logo Facebook

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sidebar