Menu
Newsletter
Menu
Newsletter
Menu
Accueil » Blog » Peut-on rempoter les cactus en automne ou en hiver ?

Peut-on rempoter les cactus en automne ou en hiver ?

par Xavier
Publié : Dernière mise à jour le

Les cactus sont des plantes succulentes qui suivent un rythme de croissance : ils tiennent compte du climat pour ajuster leur période de développement. Pour généraliser, on peut dire qu’ils se développent du printemps au début de l’automne principalement, avec un pic à l’été, saison durant laquelle la luminosité et la chaleur sont maximales. A l’automne, leur métabolisme ralentit avant de se stopper totalement en hiver : ils se mettent “en veille”, ils sont en dormance.

Durant cette période de dormance, aussi appelé hivernage, il est conseillé de les placer dans un endroit frais et sec, sans aucun arrosage ni aucune manipulation (greffage, bouturage, rempotage, etc.).

Pourquoi le rempotage est-il déconseillé en automne et en hiver ?

En période de pré-dormance (octobre) ou de dormance (novembre à mars), l’activité des plantes succulentes est fortement ralentie, voire totalement stoppée à cause de la chute des températures, de l’humidité et de la baisse de luminosité. A cette période de l’année, les cactus sont plus faibles et donc plus sensibles aux maladies. Un rempotage en cette période pourrait abîmer ou fragiliser les racines, rendant les cactus encore plus vulnérables à certaines maladies.

Rempotage cactus
Périodes de rempotages idéales

Mais y a-t-il des exceptions pour pouvoir rempoter des cactus à l’automne ou en hiver ? Le cas échéants, quelles précautions sont à prendre pour réaliser cette opération sans accroc ?

Pour quelle raison voulez-vous rempoter ?

Le rempotage d’un cactus consiste à changer son pot et par extension, changer son substrat. Il est généralement conseillé de le faire tous les 2 ou 3 ans mais cela peut être plus fréquent encore, en fonction des situations et des espèces de cactus.

Comme nous l’avons vu sur la page consacrée au rempotage des cactus, les principales raisons d’un rempotage sont les suivantes : changer le substrat, changer le pot, permettre aux racines de respirer, endiguer une maladie ou tout simplement prévenir d’une maladie.

Ainsi, toutes les raisons ne se valent pas, c’est pour cela qu’il vous faudra juger de l’intérêt immédiat d’un rempotage de vos cactus : est-ce que la survie de vos cactus en dépend ? Si la réponse est oui, transgressez les règles et rempotez, quelle que soit la saison ! Au contraire, si leur survie n’est pas en jeu, attendez le printemps patiemment pour éviter de leur créer un choc inutile.

Si la survie du cactus en dépend : rempotez-le !

Le rempotage en automne ou en hiver est déconseillé et doit être réalisé uniquement si la survie du cactus en dépend. Si c’est le cas, n’hésitez pas, vous n’avez rien à perdre de toute façon ! Quelques situations qui rendent le rempotage justifié :

Un substrat inadapté n’est pas une bonne raison de rempotage si le cactus n’a pas l’air d’en souffrir. Si vous achetez un cactus en magasin et constatez que son substrat contient beaucoup de tourbe par exemple (c’est souvent le cas des cactus de supermarchés), attendez le printemps pour le changer.

Quelles précautions prendre lors d’un rempotage en automne ou en hiver ?

Le rempotage d’un cactus demande quelques précautions que vous trouverez dans la partie “Comment rempoter un cactus“. Sur cette page, le dernier paragraphe indique qu’il est préférable de laisser le cactus à l’air libre avant de le rempoter si une racine se casse. Si vous rempotez en automne ou en hiver, vous devez aussi laisser votre cactus sécher à l’air libre pour favoriser la cicatrisation des racines. Voici les étapes à suivre :

  • Dépotez votre cactus et nettoyez ses racines à l’aide d’un pinceau par exemple ;
  • Coupez éventuellement les racines abimées ou trop atteintes (dans le cas d’une maladie) ;
  • Laissez le cactus à l’air libre, racines à l’air, dans un endroit sec et chaud (mais pas trop !) pendant 1 semaine au minimum (plus si le cactus a été “noyé”) ;
  • Rempotez dans un substrat adapté, dans un pot en plastique ou en terre cuite ;
  • N’arrosez pas avant le printemps (en savoir plus sur l’arrosage des cactus).

Laisser un commentaire