Rempotage cactus : quand et comment ?

Le rempotage est une étape incontournable pour tous possesseurs de cactus en pot (d’intérieur et d’extérieur) : elle est nécessaire notamment pour que les racines puissent se développer correctement, car au fil du temps, le substrat s’appauvrit. Aussi, le rempotage peut être nécessaire si la plante est infestée de parasites ou tout simplement dans un souci d’esthétique, pour changer de pot. Dans tous les cas, le rempotage d’un cactus doit suivre des règles précises pour ne pas être néfaste, car c’est une opération qui crée un choc et qui fragilise la plante.

Rempotage : quand faut-il rempoter ?

Le rempotage d’un cactus doit s’effectuer en moyenne tous les 2 ou 3 ans, mais là encore, cela dépend surtout du développement de la plante : la croissance d’un cactus peut être rapide ou lente en fonction de sa variété, mais aussi selon l’espace que ses racines ont dans un pot. Des racines visibles à la surface du pot ou à travers les trous de drainage dans le fond sont des signes qui montrent que le cactus a besoin d’être rempoté.

Le rempotage d’un cactus doit se faire avant la période de la reprise végétative, c’est-à-dire au printemps. Il est conseiller d’effectuer cette opération durant les mois de mars et avril, voire jusqu’en mai, et quand il n’y a pas le choix (achat, maladie…), jusqu’en été. Il faut simplement savoir que si vous rempotez en été, la période végétative du cactus sera très courte, voir inexistante, il faudra attendre l’année d’après pour que le cactus se développe.

Dans tous les cas, il ne faut pas rempoter juste avant, et pendant la période de repos hivernale (novembre à février), puisque la plante n’aurait pas le temps de se remettre de la manipulation et ne pourra affronter l’hiver dans de bonnes conditions.

Rempotage cactus
En vert foncé, les périodes idéales de rempotage, en rouge foncé, les périodes prohibées

Comment rempoter un cactus ?

Tout d’abord, munissez vous du matériel adéquat : un nouveau pot plus grand de 2 ou 3 centimètres que le précédent (il est inutile de doubler son volume), du papier journal, une mini pelle si nécessaire, le substrat adapté à votre cactus et des billes d’argile.

  1. Dépoter le cactus en appuyant sur le pot ou à l’aide de la mini pelle ;
  2. Saisissez le cactus grâce au papier journal ;
  3. Le coucher sur du papier journal tout en faisant attention aux épines ou aux aiguillons ;
  4. Retirer la terre des racines à l’aide d’un pinceaux ;
  5. Couper les racines mortes avec des ciseaux ou un sécateur ;
  6. Vérifier l’état des racines, et notamment la présence de cochenilles ou autre maladie ;
  7. Tapisser le fond du nouveau pot de billes d’argile pour le drainage ;
  8. Ajouter un peu de substrat ;
  9. Déposer le cactus au milieu du pot (le caler avec du papier journal par exemple) ;
  10. Combler avec le substrat légèrement tassé jusqu’au collet ;
  11. Ajouter quelques graviers à la surface pour protéger la plante de l’humidité.

Si pendant la manipulation une grosse racine se casse, il est préférable d’attendre plusieurs jours avant de rempoter, le temps qu’elle puisse cicatriser. Les racines sont très vulnérables pendant cette manipulation, c’est également pour cela qu’il ne faut pas arroser le cactus immédiatement après rempotage, il est préférable d’attendre au minimum 10 à 15 jours.

Rempotage cactus : quand et comment ?
5 (100%) 10 votes

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sidebar