Le Lithops ou le « cactus cailloux »

Malgré le surnom qu’on lui donne parfois, à savoir « cactus cailloux », le Lithops n’est pas un cactus. Cette plante miniature, qui ressemble à s’y méprendre à une pierre ou un caillou, appartient à la famille des Aizoaceae, elle ne fait donc pas partie de la famille des cactacées. Le genre Lithops comporte plus de 100 espèces de plantes vivaces, succulentes et acaules.

Le nom lithops provient du grec « lithos » signifiant « pierre » et « opsis » signifiant « apparence ». Littéralement, Lithops signifie donc « qui a l’apparence d’une pierre« . Ces plantes sont originaires des régions semi-désertiques d’Afrique du Sud et de Namibie, où on les appelle parfois les « plantes-fesses » à cause de leur forme.

Lithops : pourquoi cette forme de cailloux ?

Comme pour les cactus dotés d’épines pour se protéger du soleil, des prédateurs et pour absorber la pluie, l’aspect des Lithops a été soigneusement étudiée par Dame Nature.

Leur forme de cailloux leur permet en effet de mieux s’intégrer aux paysages secs et arides des déserts dans lesquels peu de végétaux persistent. Ainsi, les Lithops arrivent à tromper la vigilance des herbivores qui les prennent pour des cailloux ou des pierres. C’est sans doute pour cette ingéniosité que les Lithops (au surnom, rappelons-le, de « cactus cailloux ») sont souvent considérées comme des cactus.

Lithops : description générale

Outre leur aspect cailloux, les Lithops sont composées d’une paire de feuilles presque soudées entre elles qui forment ce que l’on appelle un « corpuscule ». Après floraison, le corpuscule se sépare pour donner naissance à un ou deux nouveaux corpuscules.

Etant originaire d’une des régions du monde les plus ensoleillées et arides, cette plante a une forme arrondie et presque enterrée pour limiter au maximum l’évaporation (eau du sol qui s’échappe vers l’atmosphère sous l’effet du soleil et du vent), toujours dans un souci de survie. Aussi, en période de sécheresse, la taille des corpuscules diminue pour permettre à la plante de presque s’enterrer en attendant le retour de la pluie !

Les espèces de Lithops sont difficiles à reconnaître entre elles puisqu’elles se différencient souvent par les motifs et couleurs de leurs parois internes. Cependant, la plupart des « cailloux » sont marbrés à l’extérieur ou ont des lignes plutôt translucides, de couleur vert clair à vert foncé, en passant parfois par le gris et le violet.

Cycle de croissance des Lithops

Lithops karasmontana bourgeon
Bourgeon de Lithops karasmontana

La croissance des lithops est particulière, puisque même si elle a lieu à la sortie de l’hiver, comme pour de nombreux végétaux, ce n’est qu’en septembre ou octobre qu’apparaîtront les bourgeons floraux au milieu du corpuscule.

Lorsque les fleurs seront fanées en octobre ou novembre, les Lithops entrent en dormance. Durant cette phase, ils développeront de nouvelles feuilles (souvent une paire mais parfois deux) entre les anciennes, et ces dernières flétriront. C’est la phase de mue.

Cycle croissance Lithops
Cycle de croissance des Lithops

Lithops : culture et entretien

Substrat

Pour la culture en pot des Lithops (obligatoire dans nos régions), veillez à ne pas utiliser des pots trop gros, car ces derniers empêcheront vos plantes d’absorber rapidement l’eau que vous leur donnerez. De même, le substrat à utiliser doit être très drainant, puisque cette variété n’est absolument pas habituée à un excès d’humidité dans leur environnement naturel. Ainsi, les fautes de culture qui provoqueront l’apparition de champignons leur seront à coup sûr fatales.

Pour constituer votre substrat, choisissez au moins 50 à 75 % de matériaux drainants tels que la pouzzolane, la perlite, le sable grossier (de rivière, lavé) ou la vermiculite. Complétez avec de la terre de jardin et du terreau.

Ce substrat est à utiliser pour planter vos Lithops jusqu’à leur collet (base de la plante, début des racines), ensuite, enterrez les deux tiers de la plante dans un mélange minéral tel que du sable grossier. Ne laissez dépasser qu’un petit tiers des Lithops-cailloux, comme c’est le cas de la nature.

Arrosage

L’arrosage de ces plantes cailloux doit être régulier et modéré pendant la période de croissance (avril/mai à septembre/octobre) puis réduit d’octobre à novembre, avant d’être stoppé de novembre à avril. Si vos Lithops se flétrissent trop durant la période de repos hivernal, il est néanmoins possible de vaporiser, en journée, leurs feuilles avec de l’eau de pluie.

Dans tous les cas, en période de croissance, préférez les arrosages francs deux ou trois fois (s’il fait très chaud) par mois plutôt que des petits arrosages toutes les semaines. Les arrosages superficiels n’atteignent pas les racines et favorisent le pourrissement du collet. La technique du bassinage (immerger les pots) peut se révéler pertinent pour les Lithops.

L’arrosage des Lithops, pour résumer :

  • D’avril / mai (dès la fin de la mue) à septembre / octobre (dès apparition des bourgeons) : deux arrosages par mois, trois s’il fait chaud ;
  • De septembre / octobre (dès apparition des bourgeons) à novembre ou avant (dès que les fleurs apparaissent) : une fois par mois ;
  • Lorsque les Lithops sont en fleur, aucun arrosage ou une vaporisation ;
  • Dès Novembre ou un peu avant (dès que les fleurs sont fanées) jusqu’à avril / mai (fin de la mue) : aucun arrosage ou vaporisation épisodique si les feuilles sont trop flétries.
Arrosage Lithops
Arrosage des Lithops

Exposition et températures

Au niveau de l’exposition, la plante caillou supporte très bien le soleil direct (progressif), elle demande un maximum de luminosité, été comme hiver.

Durant l’hiver, elle ne doit pas être exposée à des températures inférieures à -5 °C, préférez même 0 °C au minimum. Cette température minimale ne doit pas s’étendre sur une période trop importante et n’est valable que si la plante est au sec dans une pièce bien aérée (ou en serre).

Dans tous les cas, comme pour de nombreux cactus, la fraîcheur de l’hiver (~10 °C) est indispensable à son bon développement, un hiver à des températures trop élevées ne la satisfera pas.

Lithops : multiplication et graines

Les Lithops « rejettent », c’est pourquoi vous pourrez les multiplier en séparant les rejets que vous aurez obtenu, souvent au début de l’été.

Autrement, la multiplication par semis est possible, si possible en serre chauffée. Si vous souhaitez acheter des graines de Lithops, vous pouvez par exemple en trouver sur Amazon.

Lithops : fleurs et fruits

Nous l’avons vu, la floraison des plantes cailloux a lieu en septembre ou octobre, voire novembre et dure plusieurs jours. Les fleurs sont de couleur blanche, jaune ou orange, sont odorantes et mesurent de 2 à 4 centimètres.

Après floraison, les fruits mûrissent en quelques jours, renfermant de nombreuses petites graines. L’ouverture des fruits est provoquée par la pluie, l’humidité. Les Lithops libèrent naturellement leurs graines aux moments les plus propices à leur germination, ceci pour permettre la multiplication de l’espèce. Décidément, cette plante est très maline !

Les différentes espèces de Lithops

Les espèces les plus connues de plantes cailloux sont les suivantes :

  • Lithops aucampiae ;
  • Lithops julii ;
  • Lithops karasmontana ;
  • lithops lesliei ;
  • Lithops localis ;
  • Lithops olivacea ;
  • Lithops optica ;
  • Lithops pseudotruncatella.

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sidebar