Hatiora (Rhipsalidopsis / cactus de Pâques)

Auparavant appelée Rhipsalidopsis ou plus généralement cactus de Pâques (R. gaertneri et R. rosea), la variété de cactus Hatiora provient des forêts tropicales du sud du Brésil, là où l’humidité et l’ombre des arbres est idéale pour elle. Il s’agit d’une variété épiphyte ou lithophyte qui se compose de 7 espèces.

Souvent confondue avec le Rhipsalis (d’où le nom initial) ou l’Epiphyllum, le Hatiora se distingue par la forme de ses tiges et de ses fleurs, ainsi que par sa période de floraison (à Pâques – durant les mois d’avril, de mai, juin et juillet).

Hatiora / Rhipsalidopsis : Culture et entretien

Facile d’entretien, le Rhipsalidopsis peut se cultiver en intérieur puisqu’il est souvent utilisé comme comme plante d’ornement et vendu comme telle en magasin. Vous pouvez notamment le suspendre, puisque ses articles sont retombants. Ne l’exposez cependant pas en plein soleil, puisqu’il préfère l’ombre.

Le subtrat doit être très acide et bien drainé (mettez quelques billes d’argiles au fond du pot), composé à moitié de terreau de feuilles, de tourbe à  un quart et de sable grossier à un quart. Compte tenu de la qualité de ce type de substrat qui maintient bien l’humidité, un arrosage modéré est suffisant durant la période de végétation (tous les 10 jours). Contrairement à la majorité des cactus, le Hatiora doit être arrosé toutes les trois semaines durant l’hiver.

L’hiver devra également être doux, il est conseillé de ne pas exposer votre Hatiora à une température inférieure à 15 °C. Attention aussi à la température d’exposition maximale, au-dessus de 25 °C, le Rhipsalidopsis aura tendance à flétrir (si c’est le cas, procédez à un bouturage).

Hatiora / Rhipsalidopsis : Fleurs

Les fleurs du Rhipsalidopsis sont diurnes (qui apparaissent de jour), actinomorphes (symétriques) et légèrement odorantes. Leur diamètre est de 3 ou 4 centimètres, leur couleur est rose, mauve ou rouge et leurs pétales sont pointus et forment une étoile.

Plusieurs méthodes existent pour stimuler la floraison du Hatiora qui intervient durant la période de Pâques, en avril, mai, juin et juillet :

  • Lui procurer au moins 12 heures de nuit par jour (moins de luminorité) avant la période de floraison ;
  • Le maintenir dans un endroit lumineux à 10 °C pendant 2 semaines ;
  • Lorsque les boutons floraux commence à apparaître, ne plus le déplacer pour ne pas faire tomber les boutons fragiles ;
  • Fertiliser dès l’apparition des boutons jusqu’en août avec de l’engrais pour cactus ou de l’engrais pour tomates.

Hatiora / Rhipsalidopsis : Bouturage et multiplication

Multiplication par semis, ou plus facile encore, par bouturage d’articles. Il suffit, en effet, de sectionner les tiges au niveau des articulations, de les laisser sécher plusieurs jours (entre deux jours et une semaine) pour qu’elles cicatrisent, avant de les repiquer dans un substrat adapté sur un centimètre de profondeur. L’arrosage est à reprendre progressivement, et l’exposition est la même que pour une plante adulte. Croissance moyenne à rapide.

Les différentes espèces de Hatiora / Rhipsalidopsis

De la tribu des Rhipsalidées (sous-famille Cactoïdées), le genre Hatiora se compose de 7 espèces, les principales sont :

  • Hatiora epiphylloides ;
  • Hatiora gaertneri ;
  • Hatiora rosea ;
  • Hatiora salicornioides.

Hatiora / Rhipsalidopsis, Schlumbergera ou Epiphyllum ?

Comme nous le disions en introduction, les cactus Hatiora (ou Rhipsalidopsis) sont souvent confondus avec les Schlumbergera (cactus de Noël) ou les Epiphyllum, surtout lorsqu’ils ne sont pas fleuris. Une fois fleuris, la confusion n’est plus possible. Voici quelques points à contrôler pour pouvoir identifier correctement un cactus de Pâques d’un cactus de Noël d’un Epiphyllum.

  • Hatiora (Rhipsalidopsis ou cactus de Pâques) : Ses tiges ont une forme plus arrondies. Ses fleurs ont la forme d’une étoile, elles sont actinomorphes et apparaissent à l’extrémité des tiges entre les mois d’avril et de juillet. Le pistil des fleurs est très court.
  • Epiphyllum : Ses feuilles sont plus grandes, tout comme ses fleurs. Ses fleurs apparaissent sur le côté des feuilles et sont très grandes.
  • Schlumbergera (cactus de Noël) : Ses articles sont plus petits (4 ou 5 centimètres maximum). Ses fleurs ont la forme de trompette, elles sont zygomorphes et apparaissent à l’extrémité des tiges entre les mois de septembre et de février. Le pistil des fleurs est très long.
Hatiora (Rhipsalidopsis / cactus de Pâques)
5 (100%) 11 votes

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sidebar