Figue de Barbarie

La figue de Barbarie, aussi appelé « poire cactus » est le fruit du cactus l’Opuntia ficus-indica, aussi connu sous le nom de Figuier de Barbarie (ou « nopal »). L’opuntia ficus-indica est l’une des espèces de la variété Opuntia, originaire du Mexique et introduite sur les terres méditerranéennes par les espagnols au XVIème siècle. L’opuntia ficus-indica est un cactus emblématique du Mexique, il est notamment présent sur le drapeau mexicain.

Figue de Barbarie : description

Le fruit du figuier de Barbarie peut avoir différentes formes, en fonction de sa variété, mais aussi de sa période de formation : les premiers fruits de la saison seront souvent arrondis, tandis que les derniers auront une forme plus allongée.

De même, leur couleur varie du rouge à l’orange, en passant par le violet ou le blanc. Dans tous les cas, une fois mure, la figue de Barbarie aura la peau souple et sera hérissée de petits aiguillons, des glochides.

Figue de Barbarie : production

Originaire du Mexique, la figue de Barbarie est surtout produite dans ce pays ou au Pérou, mais également dans le pourtour méditerranéen : en Espagne, dans les régions chaudes d’Italie (Sicile, Sardaigne et Pouilles) où il est appelé « figue d’Inde », ou encore dans le Nord de l’Afrique où il est appelé « l’Indienne ».

Comment manger une figue de barbarie ?

Si la peau de la figue de barbarie n’est pas difficile à séparer de la chair, c’est surtout les glochides qui l’oblige à être manipulée avec prudence. Dans les pays producteurs d’Amérique latine, il est de coutume que le fruit soit pelé par le vendeur au moment de l’achat, mais ce n’est pas le cas en Europe où il est vendu avec la peau dans un souci de conservation.

Ainsi, pour retirer la peau du fruit : piquer la figue avec une fourchette, prendre un couteau dans l’autre main pour la fendre dans le sens de la longueur. Retirer la peau du fruit grâce au couteau ou utiliser une cuillère à soupe pour prélever le fruit.

Figue de Barbarie : consommation

Intérieur figue de barbarieLa figue de barbarie se consomme en :

  • Salade de fruit ;
  • Smoothies ;
  • Jus ;
  • Confiture ;
  • Accompagnement de plats en viande.

Précisons que les graines sont très dures et épaisses, c’est pourquoi il est conseiller de les retirer avant consommation pour éviter tout risque d’occlusion intestinale.

Enfin, l’huile de pépins de figue de barbarie est considérée comme l’une des huiles les plus chères au monde, c’est l’une des plus riche en vitamine E, ce qui fait d’elle une puissant anti-oxydant et anti-radicalaire notamment (voir paragraphe suivant).

Figue de Barbarie : bienfaits

En plus des formes « classiques » citées ci-dessus, la figue de barbarie se décline en gélule, en extraits ou en poudre, puisque c’est un fruit reconnu pour posséder des propriétés médicinales.

Le fruit possède des propriétés anti-inflammatoiresantispasmodiques (contractions musculaires involontaires), diurétiques (améliore le fonctionnement de l’appareil urinaire), anti-oxydantes (ralentit le vieillissement des cellules) et anti-radiclaires (il limite l’action de « l’environnement » tel que la pollution sur la peau).

La figue de barbarie est particulièrement efficace (en tant que fruit ou complément alimentaire) dans le cadre de :

  • Régime (coupe-faim et pauvre en calories) ;
  • Diabète (bloque l’afflux de glucose dans le sang) ;
  • Cholestérol (réduit le mauvais -LDL- et priviligie le bon -HDL-) ;
  • Artériosclérose ;
  • Douleurs d’estomac et d’intestins ;
  • Troubles gastro-inestinaux ;
  • Troubles diarrhéiques.
Figue de Barbarie
4.6 (92.94%) 34 votes

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sidebar