Echinopsis oxygona (eyriesii, multiplex ou tubiflora)

Echinopsis oxygona
Echinopsis oxygona

L’Echinopsis oxygona est une des espèces du genre Echinopsis, qui comprend près de 180 espèces de cactus oursin. Ces cactus en forme de boule sont très largement surnommés « oursin » en raison de leur apparence, elle-même à l’origine du nom Echinopsis : en Grecque, « echino » signifie « hérisson » / « oursin » et et « opsis » signifie « apparence ».

L’Echinopsis oxygona, aussi surnommé Boule-de-Moïse, est parfois appelé Echinopsis multiplex, Echinopsis tubiflora, Cereus oxygonus, Echinopsis schwantesii, ou encore Echinopsis paraguayensis, tous ont été à un moment donné son nom officiel. De même en ce qui concerne l’Echinopsis eyriesii, il s’agit de la même espèce que l’Echinopsis oxygona, les deux noms ont été donnés sensiblement à la même période.

L’origine étymologique de « oxygona » provient aussi du Grecque « oxy » qui signifie « pointu » ou « aigu », et de « gonia » qui signifie « angle » ou « coin », en référence à ses côtes qui ont des angles très aigus.

Ce cactus, originaire du sud du Brésil, du nord-est de l’Argentine et de l’Uruguay, a été importé en Europe au début du 19ème siècle. On le retrouve très souvent en pleine terre dans les régions au climat clément (Méditerranée), puisque ce cactus se plaît dans de nombreux sols et peut résister à des températures négatives.

Echinopsis oxygona : description

L’Echinopsis oxygona est un cactus globulaire aplati (en forme de boule, aplatie sur le dessus) qui devient cylindrique avec l’âge. Cette espèce peut mesurer jusqu’à 30 centimètres de hauteur et 25 centimètres de diamètre. Il s’agit d’une espèce d’abord solitaire, qui produit par la suite des rejets, la rendant donc cespiteuse.

Ce cactus, à l’épiderme qui va du vert jaunâtre au vert foncé, possède entre 8 et 14 côtes plates et très aigues, c’est-à-dire bien marquées et arrondies sur le haut. Sur le sommet de ces côtes, se trouvent des aréoles cotonneuses blanches, desquelles partent 1 à 5 aiguillons centraux (parfois aucun) de 3 centimètres de long (maximum), plutôt épais, droits, de couleur marron à beige foncé, à la pointe noire. Les aiguillons radiaux, au nombre de 3 à 15, sont moins longs (2,5 centimètres) et moins épais.

Il existe plusieurs formes de l’espèce Echinopsis oxygona, apparues pour différencier les différences mineures par rapport à l’espèce type (en savoir plus sur les niveaux taxonomiques). La forme la plus connue étant l’Echinopsis oxygona f. brevispina, qui a des épines plus courtes que l’espèce type (du Latin « brevis » et « spinus » qui signifient « court » et « épine). Dans les faits, toutes les formes ou précédents noms (Echinopsis multiplex, Echinopsis tubiflora) sont généralement regroupés sous le même nom d’Echinopsis oxygona, sans distinction.

Enfin, il existe une forme cristée de ce cactus, appelée Echinopsis eyriesii var. cristata (la dénomination eyriesii ayant été retenue ainsi le terme de « variété »). En savoir plus sur ces formes originales de cactus.

Un cactus boule aux fleurs impressionnantes

Après quelques années de vie, et s’il a été cultivé dans les bonnes conditions, l’Echinopsis oxygona produit de grosses fleurs tubulaires (en forme de trompette), légèrement odorantes, qui peuvent mesurer jusqu’à 25 centimètres de long et 15 centimètres de diamètre.

Très impressionnantes, ses grosses fleurs de couleur rose clair, voire blanche, à rose foncé (en fonction des formes mais aussi des conditions de culture) sont malheureusement éphémères : elles s’ouvrent souvent à la nuit tombée et ne durent que quelques heures, un peu plus d’une journée au maximum. Un cactus âgé peut avoir une petite dizaine de fleurs ouvertes en même temps !

La floraison n’a lieu qu’une fois par an entre mai et septembre généralement. Par la suite, les fruits que le cactus Boule-de-Moïse produit sont de couleur verte et mesurent 4 centimètres de long pour 2 centimètres de diamètres. Ils contiennent des centaines de graines noires.

Echinopsis oxygona : culture et entretien

Si vous cultivez l’Echinopsis oxygona (eyriesii) en pot, vous devez prévoir un pot profond et large, puisque ses racines sont fibreuses et traçantes : la racine principale est peu développée, en revanche ses racines latérales sont développées et poussent horizontalement. Si le pot est trop étroit et pas assez profond, la croissance du cactus sera compliquée, et la floraison encore plus.

Mis à part ce problème de place, pour que l’Echinopsis oxygona puisse se développer correctement, les substrats dans lesquels il se plaira sont assez nombreux. Si le substrat classique pour cactus lui conviendra, si vous le rendez un peu plus humifère (décomposition des matières organiques d’origine végétale), ce sera mieux encore. De ce fait, à la place du tiers de terreau universel, mettez du terreau de feuille ou de la tourbe : 1/3 de terreau de feuille ou de tourbe, 1/3 de sable de rivière (pour le drainage) et 1/3 de terre de jardin (plus argileuse).

L’Echinopsis oxygona peut être plantée en pleine terre dans les régions au climat doux, puisqu’il peut résister à quelques gelées, autour de -5°C sur des courtes périodes et s’il est maintenu au sec. Si votre climat est plus rude, cultivez ce cactus en serre toute l’année (c’est toujours l’idéal), sinon, en intérieur lorsqu’il fait froid et en extérieur le plus possible au printemps et en été. En hiver, son repos hivernal au frais (autour de 10 °C et sans arrosage) est nécessaire si vous souhaitez avoir une belle floraison en été.

Attention à contrôler les apports d’eau toute l’année si vous le placez en extérieur : son arrosage ne doit pas être excessif pour éviter tout risque de pourrissement. Autrement, l’Echinopsis oxygona s’arrose de manière classique toute l’année : abondamment en été, un peu au printemps et au début de l’automne, et jamais en hiver.

Aussi, il s’agit d’un cactus qui apprécie le soleil, il ne craint pas le plein soleil et les périodes de grandes chaleurs (adaptez l’arrosage en fonction des températures). Apportez-lui un maximum de luminosité toute l’année.

Echinopsis oxygona : multiplication

Echinopsis oxygona
Echinopsis oxygona et ses nombreux rejets

Comme nous l’avons vu, l’Echinopsis oxygona (E. eyriesii, E. multiplex ou E. tubiflora) est un cactus « boule » qui, avec l’âge, devient cespiteux : il produit des rejets. Ces derniers, s’ils ne sont pas retirés, peuvent pousser les uns sur les autres (voir photo), puisque la croissance de ce cactus est assez rapide.

De ce fait, c’est une espèce qui se multiplie assez facilement par séparation des rejets (à réaliser au printemps ou en été de préférence). Une fois que l’un des rejets est suffisamment développé, procédez de cette manière :

  1. Dépotez votre Echinopsis ;
  2. Détachez avec précaution d’un des rejets, à l’aide d’un pinceau pour dégager les racines ;
  3. Laissez sécher le rejet 3 jours à l’ombre, sans soleil ;
  4. Replantez le rejet dans un substrat adapté ;
  5. Cultivez-le comme un nouveau sujet.

Après quelques années, votre nouveau cactus produira lui aussi des rejets !

Le semis est aussi possible mais cette technique est évidemment plus longue pour obtenir des résultats.

5/5 - (38 votes)
close
Cactus encyclo logo

S'abonner à la newsletter
et recevoir des conseils gratuits

Nous ne spammons pas (2 e-mails maximum par mois) !
Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Pas envie de recevoir des e-mails ?

Logo Facebook

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sidebar