Cereus repandus

Le Cereus repandus est un cactus appartenant au genre Cereus, qui contient de nombreux cactus cierges. Il s’agit d’une espèce originaire d’Amérique du Sud (Venezuela) et des Petites Antilles néerlandaises (îles ABC), qui est parfois surnommée Cierge du Pérou, tout comme le Cereus peruvianus (Cereus hildmannianus ssp. uruguayanus).

En effet, la confusion est due à une série d’erreurs de nommages, si bien que de nombreux spécialistes tendent à dire que le Cereus repandus serait vraisemblablement l’authentique Cereus peruvianus, tel qu’il avait été décrit par Carl von Linné à l’origine. De nos jours, les Cereus peruvianus que l’on trouve en magasin sont en réalité des Cereus hildmannianus ssp. uruguayanus, tout comme certains Cereus repandus. Pour en savoir plus sur la confusion du nom Cereus peruvianus et de tout ce qu’elle a entraîné, rendez-vous sur la page consacrée au Cereus peruvianus.

Dans tous les cas, le Cereus repandus a des côtes plus arrondies et plus basses, des sillons transversaux (petits sillons horizontaux au-dessus et en-dessous des aréoles), des aréoles plus blanches ou grises et un épiderme plus gris. La distinction entre les deux est très complexe et les différentes hybridations qui ont eu lieu au fil du temps n’ont pas facilité les choses… Cependant, sachez qu’ ils se cultivent quasiment de la même manière !

Son nom provient des mots latins « cereus » (« cierge ») et « repandus » (« incurvé vers le haut », en référence au port de ses tiges). Ce cactus possède aussi plusieurs synonymes, vestiges d’anciennes classifications (Subpilocereus repandus ou Pilocereus repandus).

Pour l’anecdote, sachez enfin que le Cereus repandus serait un des cactus comestibles, il serait consommé sur l’île de Curaçao, sous forme de soupe, pour combattre les troubles diarrhéiques.

Cereus repandus : description et fleurs

Le Cereus repandus est un cactus colonnaire arborescent et fortement ramifié, qui peut mesurer une dizaine de mètres de hauteur, avec un tronc d’une quarantaine de centimètres. Ses tiges sont parfois légèrement courbées et segmentées (elles possèdent les marques de croissance), elles sont de couleur vert gris et ont un diamètre entre 7 et 20 centimètres.

Le Cereus repandus est une espèce qui présente beaucoup de différences d’un sujet à l’autre (et devient de plus en plus difficile à distinguer du Cereus peruvianus) mais généralement, elle possède entre 7 et 10 côtes, plutôt basses (autour de 1 centimètres – plus basses que celles du Cereus peruvianus), des aréoles blanches ou grises qui portent des épines grisâtres, plus ou moins nombreuses (parfois absentes) et longues (jusqu’à 7 centimètres).

Aussi, cette espèce possède des sillons transversaux, des sortes de petites fissures horizontales au-dessus et en-dessous des aréoles, ce qui est l’une des différences principales avec le Cereus peruvianus.

Les fleurs du Cereus repandus naissent sur le côté des tiges, elles sont nocturnes et éphémères : elles apparaissent en été et fanent après 24h maximum. Elles sont de couleur blanche à rougeâtre, en forme d’entonnoir, et mesurent entre 5 et 15 centimètres de long pour 3 à 7 centimètres de diamètre.

Ses fruits sont de forme ovoïde, sont rouges à la pulpe blanche et mesurent jusqu’à 4 centimètres de long.

Cereus repandus : culture et entretien

Tout comme sa congénère l’espèce Cereus peruvianus (Cereus hildmannianus ssp. uruguayanus), le Cereus repandus se cultive facilement et demande peu de spécificités par rapport à l’entretien classique d’un cactus.

Plantez-le dans substrat standard pour cactus, à savoir 1/3 de terre de jardin, 1/3 de terreau et 1/3 de sable grossier de rivière lavé (ou sable de chantier). Ce dernier tiers pouvant être remplacé par un autre élément drainant tel que la perlite.

Exposez-le au maximum au soleil, il ne craint pas le plein soleil si vous l’habituez progressivement à petites doses régulièrement.

En hiver, évitez de le soumettre à des températures inférieures à 10 °C. De ce fait, une culture en extérieur toute l’année est à proscrire, mieux vaut cultiver cette espèce en serre chauffée (c’est idéal), autrement, en extérieure du printemps à l’hiver, tout en le protégeant des précipitations en fonction de votre région et climat. Vous pouvez aussi le cultiver en intérieur (lumineux) toute l’année, en le sortant le plus possible lorsqu’il fait beau, et en le laissant en intérieur en hiver, si possible dans une pièce non chauffée pour respecter sa phase d’hivernage et espérer le voir fleurir !

L’arrosage du Cereus repandus est classique, comme pour de nombreux cactus : toutes les deux semaines au printemps, toutes les semaines en été ou plus fréquemment encore s’il fait très chaud (en extérieur principalement), une fois à l’automne et aucun en hiver (novembre à mars).

Cereus repandus : bouture et semis (multiplication)

Le cactus cierge Cereus repandus peut être multiplié via le bouturage et le semis. La première technique étant plus rapide et simple à réaliser.

  • Le bouturage est en effet facile à réaliser, puisque ce cactus est un cierge qui produit des ramifications : il vous suffira donc de couper l’une des ramifications, de la laisser sécher et de la replanter. Plus d’informations sur le bouturage des cactus.
  • Le semis est une technique plus difficile à appréhender et les résultats sont beaucoup plus longs à obtenir. Néanmoins, elle s’avère plutôt fructueuse. Plus d’informations sur le semis des cactus.
5/5 - (42 votes)
close
Cactus encyclo logo

S'abonner à la newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sidebar