Epiphyllum oxypetalum, l’Epiphyllum à larges feuilles ou le berceau de Moïse

L’Epiphyllum oxypetalum, couramment appelé Epiphyllum à larges feuilles ou Berceau de Moïse dans les Antilles, est une espèce de plantes épiphytes appartenant à la grande famille des cactacées. Elle fait partie du genre Epiphyllum (aussi appelé Phyllocactus), l’un des plus populaires chez les cactus, qui comprend par exemple le cactus zigzag (Epiphyllum anguliger) ou le cactus orchidée (Epiphyllum crenatum).

Cette plante est originaire du sud du Mexique, d’Amérique centrale et de certains territoire d’Amérique du Sud. Le nom Epiphyllum oxypetalum vient du grec ancien « epi » (« sur ») et « phyllum » (« feuille »), littéralement « sur la feuille », et du latin « oxypetalum » qui signifie « à pétales pointus ». Ce nom lui a été donné car les fleurs blanches naissent sur les tiges qui ressemblent à des feuilles.

Parfois, cette plante est surnommée la « belle de nuit », « fleur de lune » ou encore « fleur de minuit » car ses fleurs blanches sont éphémères, elle s’ouvrent la nuit et fanent le lendemain matin. En chinois, la traduction de son nom signifie « qui dure peu de temps » ou « de courte durée », et en japonais « la belle sous la lune ». On trouve aussi les noms de Phyllocactus oxypetalus, Cereus oxypetalus ou encore « reine du bal » (ne pas confondre avec la « reine de la nuit », le Selenicereus grandiflorus) pour la désigner.

Epiphyllum oxypetalum : description et floraison

Cactus épiphyte de grande taille, l’Epiphyllum oxypetalum possède des tiges que l’on appelle phylloclades, ressemblant à des feuilles et ayant la même fonction : capter la lumière. Cette plante épiphyte a au fil du temps développé sa surface pour survivre dans les forêts tropicales peu lumineuses dans lesquelles elle poussait.

Ses tiges primaires, à la base de la plante, sont cylindriques et ses tiges secondaires sont plates et fines. Elles sont d’abord dressées, avant de se ramifier et de retomber avec l’âge. Les tiges sont ondulées et peuvent mesurer jusqu’à 3 mètres de long pour 12 centimètres de large.

Ses fleurs sont nocturnes et possèdent un tube floral rouge très long pouvant atteindre 30 centimètres de longueur pour 15 centimètres de diamètre. Elles sont blanches et parfumées, leurs sépales sont roses à brun. Les fleurs de l’Epiphyllum oxypetalum sont produites à partir du bord des tiges aplaties, où se trouvent les aréoles.

Après la floraison qui s’étend du printemps à la fin de l’été, des fruits oblongs apparaissent (la fleur est auto-fertile), de couleur rouge à violet. Ils mesurent une petite dizaine de centimètres de longueur et 8 centimètres de largeur.

Voici un magnifique time-lapse de l’éclosion de fleurs blanches d’Epiphyllum oxypetalum :

Souvent, les fleurs de l’Epiphyllum oxypetalum et du Selenicereus grandiflorus (Reine de la nuit) sont confondues. Pour différencier les deux espèces, rendez-vous sur la fiche consacrée à la Reine de la nuit.

Epiphyllum oxypetalum : culture et entretien

Tout d’abord, la culture de l’Epiphyllum à larges feuilles (berceau de Moïse) demandera beaucoup de place. Son surnom n’est en effet pas trompeur, puisqu’il s’agit d’une plante très imposante qui se développe rapidement si les bonnes conditions de culture lui sont apportées. Son entretien est dans tous les cas très simple, c’est sans doute l’espèce d’Epiphyllum la plus répandue en culture.

Comme pour de nombreux cactus, la culture en serre est idéale, à l’ombre d’autres végétaux, comme au sein de son milieu naturel. Une exposition au soleil indirect ou la mi-ombre est en effet à privilégier, et une température minimale de 10 °C en hiver. Pour pouvoir fleurir, un hivernage dans une pièce plus froide est recommandé, autour de 13-15 °C. Le reste de l’année, et principalement en été, l’Epiphyllum oxypetalum a besoin de températures chaudes et d’une humidité ambiante, si bien que ses boutons floraux ne s’ouvriront pas si elle est soumise à des températures trop fraiches. Ce serait dommage de ne pas pouvoir profiter de ses splendides fleurs blanches de ce cactus.

Le substrat doit être riche et aéré, composé de sable, graviers, tourbe et terreau de feuilles, à parts égales. Aussi, sachez que ce cactus se développe mieux et fleurit davantage lorsque ses racines sont à l’étroit, c’est pourquoi vous pouvez le planter dans un pot à peine plus grand que son système racinaire.

L’arrosage doit suivre ce rythme.

  • En été, à partir de juin, lorsque la plante est en pleine croissance, l’arrosage doit être abondant : 1 à 2 fois par semaine, en fonction de la chaleur. Vous pouvez aussi procéder à quelques pulvérisations sur les tiges pour créer une humidité ambiante. C’est aussi à cette période que vous pouvez lui apporter un peu d’engrais riche en phosphore et en potassium, comme de l’engrais pour tomate ou de l’engrais pour cactus (pas n’importe lequel), tous les quinze jours.
  • D’octobre à avril, arrosez légèrement une fois par mois.
  • En avril et mai, arrosez une fois tous les 10 jours.

Epiphyllum oxypetalum : bouturage et multiplication

L’Epiphyllum à larges feuilles peut être semé, bien que ses graines soient difficiles à se procurer. La manière la plus simple et rapide de multiplier ce cactus est par bouturage de phylloclades au printemps ou en été. Vous pouvez bouturer les tiges primaires (cylindriques) ou les tiges secondaires (plates), peu importe.

Les étapes pour réaliser un bouturage du cactus Epiphyllum oxypetalum :

  1. Coupez une tige

    Avec un sécateur ou un couteau affûté désinfecté

  2. Plantez la bouture très légèrement dans le substrat (mettez un tuteur pour le maintient)

    Dans un substrat adapté aux boutures (terreau, perlite et pouzzolane), différent du substrat recommandé pour les plants adultes

  3. Placez dans un endroit chaud et humide (salle de bain ?)

  4. Vaporisez régulièrement pour stimuler le développement des racines

  5. Arrosez normalement

    Pour ne pas risquer de pourrissement, vous pouvez attendre 2 mois

Pour ce cactus, certains mettent la bouture dans l’eau jusqu’à apparition des radicelles. Cette technique est très délicate car les racines formées seront très fragiles et la mise en terre peu s’avérer peu concluante. Il est aussi possible de placer la bouture sur le substrat directement, sans l’enfoncer.

5/5 - (39 votes)

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sidebar