Fasciation, cristation & monstruosité

Fasciation et cristation

Mammillaria elongata 'cristata'

La fasciation et la cristation désignent des phénomènes de croissance de certains organes végétaux qui s’aplatissent et s’élargissent plutôt que de conserver leurs formes habituelles plus ou moins cylindriques. Il s’agit de déformations anormales des plantes.

  • Fasciation : lorsque la plante pousse en forme d’éventail (de faisceau) ;
  • Cristation : lorsque la plante pousse en forme de crête de coq ou de cerveau.

En botanique, les espèces affectées par l’une de ces mutations sont désignées par le terme cristata.

Chez les cactus, les genres les plus concernés par ce phénomène sont sans doute les Mammilaria (cactus cerveau), les Rebutia et les Opuntia. Chez les succulentes, les Aloes et les Euphorbia peuvent être également cristées.

Monstruosité

Cereus peruvianus 'Monstruosus'

Chez les cactus encore, on parle aussi de formes monstrueuses. Bien que ces formes peuvent sembler résulter de cristation ou fasciation, ce n’est pas exactement ça.

  • La monstruosité désigne une prolifération de tiges dans tous les sens, sans logique. On dit alors que la plante est « monstrueuse ».

De nombreux Cereus et Opuntia sont concernés par ce phénomène, ainsi que des Mammillaria et Trichocereus.

Quelles sont les causes et origines de ces phénomènes ?

La fasciation et la cristation sont causées par le méristème (zone de multiplication cellulaire de la plante) qui ne se développent pas dans le sens « normale » de la croissance de la plante. Au lieu de se développer verticalement, vers l’apex (généralement), il se développe horizontalement. Les nouvelles cellules de la plante s’organisent cependant selon un seul et même axe, contrairement aux monstruosités, pour lesquelles les cellules se développent dans tous les sens.

L’origine de ces phénomènes est flou, ou l’attribue généralement à des mutations des cellules du méristème, ce serait donc génétique. Parfois, ces phénomènes peuvent aussi intervenir à la suite d’une infection bactérienne, d’un virus, d’un champignon, d’attaques d’insectes ou d’acariens ou même de chocs ou traumatismes liés à l’environnement (la température ou les conditions climatiques, par exemple).

Dans tous les cas, ces anomalies ne peuvent être provoquées, ce qui les rend rares et uniques. Ces formes peuvent cependant être multipliées par greffage ou par bouture lorsque les pieds sont assez gros. On estime qu’il existe encore des formes cristées ou monstrueuses inconnues aujourd’hui.

Exemples de cactus monstrueux et cristés

Il existe par exemple des Pachycereus schottii ‘monstruosa’, des Cereus peruvianus ‘monstruosus’ ou encore des Austrocylindropuntia subulata ‘monstruosus’, formes monstrueuses des Pachycereus schottii, Cereus peruvianus et Austrocylindropuntia subulata. Tous sont parfois aussi appelé ‘cristata’ et le Cereus Forbesii de forme cristée s’appelle Cereus Forbesii ‘spiralis’…

Le célèbre cactus cerveau, en forme de cervelle, est un Mammillaria elongata ‘cristata’, tandis que l’Opuntia microdasys, l’Opuntia cylindrica, le Cleistocactus samaipatanus et le Mammillaria spinosissima de forme cristée s’appellent Opuntia microdasys ‘undulata’, Opuntia cylindrica ‘cristata’ (ou Echinopsis cristata), Cleistocactus samaipatanus ‘cristata’ et Mammillaria spinosissima ‘cristata’.

Il existe aussi des Myrtillocactus Geometrizans cristata, des Polaskia chichipe ‘cristata’ ou encore des Lophocereus bridgesii ‘cristata’… Il ne s’agit que de quelques exemples car comme nous l’avons vu précédemment, toutes les espèces de cactus peuvent avoir leur forme cristée !

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sidebar