Menu
Newsletter
Menu
Newsletter
Menu
Accueil » Blog » Cactus sans épines : quels cactus n’ont pas de « piquants » ?

Cactus sans épines : quels cactus n’ont pas de « piquants » ?

parXavier
Publié : Dernière mise à jour le

Les cactus sont des végétaux que l’on représente toujours avec des aiguillons ou des épines, et ceci pour une raison simple : presque tous les cactus en possèdent. Presque ? Effectivement, certains cactus n’ont pas d’épines, d’aiguillons ou de glochides (voir les différences).

De différentes longueurs, couleurs, rigidités, formes et mêmes incurvations, les épines ou aiguillons sont caractéristiques des cactus et ont un rôle important dans leur survie et leur adaptabilité aux zones les plus arides du monde : ils servent à les protéger contre le soleil et contre les prédateurs, mais aussi à retenir la pluie ou l’humidité pour résister à la chaleur par exemple.

Pourquoi existe-il des cactus sans épines ?

Les cactus sans épines ou aiguillons peuvent exister naturellement, certaines espèces en sont dépourvues, en totalité ou partiellement. Les genres Rhipsalis, Epiphyllum, Hatiora, Ariocarpus ou encore Schlumbergera et Lophophora contiennent de nombreuses espèces « sans piquants », si bien qu’elles ont souvent du mal à être vus comme des cactus en raison de cette caractéristique et parce que leurs tiges ressemblent à des feuilles.

Parfois également, c’est l’Homme qui a a pu créer ces nouvelles variétés horticoles (de culture), souvent issues d’hybridations. Les hybridations de cactus, ou chez les plantes en général, sont réalisées pour améliorer, développer ou changer une caractéristique. Chez les cactus, les hybridations les plus connues concernent peut-être les Schlumbergera, dont certains hybrides ont des fleurs blanches ou jaunes, au lieu du traditionnel rose ou rouge. De ce fait, certains cactus ont été modifiés par l’Homme pour être dépourvus d’épines ou d’aiguillons.

Comment sont appelés les cactus sans épines ?

Il existe différentes manières d’appeler des cactus sans épines ni aiguillons, généralement, ils sont appelés cactus inermis (du Latin « inermis », « sans armes »). Par extension, les cactus qui possèdent peu d’épines sont appelés cactus subinermis (du Latin « sub », « presque », et « inermis », sans armes »).

Ainsi, les cactus sans épines ou presque sans épines se voient accolés le terme « f. inermis », « var. inermis » ou « f. subinermis », « var. subinermis » pour les distinguer des espèces types. Parfois, les termes nudum ou nuda (du Latin signifiant « nu ») sont aussi employés pour les désigner.

Attention, il arrive que certains cactus « inermis » aient tout de même quelques épines (Cylindropuntia leptocaulis f. inermis, Stenocereus beneckei f. inermis), et que certains « subinermis » n’aient pas d’épines (certains Echinocactus grusonii var. subinermis).

Les cactus sans épines sont-ils plus fragiles ?

Si les épines ou aiguillons sont un moyen de défense des cactus et un moyen de survie dans des zones arides et ensoleillées, il est légitime de se poser la question de la fragilité des cactus qui n’en n’ont pas : est-ce que cela change quelque chose ?

Souvent ces cactus sont effectivement un peu plus fragiles que les autres en extérieur et en intérieur, surtout dans leur rapport soleil. Pour les mettre à l’extérieur au soleil en plein été, il vous faudra procéder avec précaution et les exposer progressivement, pour éviter les brulures dues au soleil. De même en intérieur derrière une fenêtre, attention au soleil direct.

Enfin, pour les genres de cactus évoqués plus haut, ceux dont les tiges ressemblent à des feuilles, il s’agit pour la plupart de cactus qui ne vivent pas en plein désert dans leur milieu naturel : les Epiphyllum, Hatiora, Rhipsalis et Schlumbergera sont des cactus épiphytes qui vivent en forêt tropicale. Les Ariocarpus, même sans épines, sont quant à eux résistants au soleil puisqu’ils vivent dans des zones arides et ensoleillées. Les Lophophora sont plus fragiles et préfères la mi-ombre.

Quels sont les cactus sans épines ?

Si vous cherchez des cactus qui ne piquent pas, pour des raisons pratiques (éviter les blessures liées aux piqures, pour une culture en intérieur par exemple), esthétiques ou par curiosité, voici une liste non exhaustive, suivie de photos !

Cette liste contient les espèces qui n’ont pas d’épines mais aussi certains cultivars répandus. Sachez toutefois que la plupart des espèces se déclinent en de nombreux autres cultivars, formes ou variétés qui peuvent avoir cette caractéristique (chez les Astrophytum surtout).

Les espèces faisant partie des genres Rhipsalis, Lophophora, Hatiora, Epiphyllum, Ariocarpus ou Schlumbergera n’y figurent pas car la plupart n’ont pas d’épines, la liste serait trop longue. Nous vous invitons à vous rendre sur leurs pages respectives pour plus d’informations à leur sujet.

De même, il existe de nombreuses Euphorbia sans épines (Euphorbia hyberna, Euphorbia nubica, Euphorbia tirucalli, etc.), et pour toutes les espèces citées ci-dessous, n’hésitez pas à vous rendre sur les fiches des différents genres pour avoir plus d’informations sur ces espèces (culture, entretien, exposition intérieurs, extérieure, etc.). Enfin, certains cactus ont des épines mais ne piquent pas du tout (Mammillaria schiedeana).

Laisser un commentaire