Menu
Newsletter
Menu
Newsletter
Menu
Accueil » Blog » Pots pour succulentes et cactus : en terre cuite ou en plastique ?

Pots pour succulentes et cactus : en terre cuite ou en plastique ?

parXavier

Que vous cultiviez des succulentes (dont les cactus) ou d’autres plantes, vous vous vous êtes déjà sans doute posés cette question : quel pot choisir ? Surtout que dans la vie d’une plante (d’intérieur ou d’extérieur) et plus particulièrement d’un cactus, le rempotage est une étape indispensable et fréquente. Outre l’aspect esthétique, la matière du pot a-t-elle un impact dans l’épanouissement de la plante ? Faut-il opter pour des pots en terre cuite ou pour des pots en plastique ?

A travers cet article, nous verrons les avantages des uns par rapport aux autres, ainsi que les inconvénients. Ce sera ensuite à vous de faire votre choix selon vos plantes, habitudes et envies, puisque malheureusement, il n’y aura pas une réponse ferme : cela dépendra de beaucoup d’éléments !

La terre cuite : un matériau naturel mais plus cher et lourd

Avantages des pots en terre cuite

Les pots en terre cuite (ou même céramique) sont faits à partir d’argile, qui est un matériau naturel. Ainsi, les partisans des pots en terre cuite mettent d’abord en avant leur aspect plus « naturel », plus apprécié (et écologique) dans une décoration d’intérieur ou d’extérieur. En plus, si la couleur d’origine, à savoir le terracotta, ne vous plait pas, il est toujours possible de les repeindre avec de la peinture adaptée.

Mis à part le côté esthétique, les pots en terre cuite ont plusieurs avantages majeurs pour les succulentes et plantes :

  • Ils permettent une régulation thermique naturelle du substrat, agissant comme un véritable isolant en été. En cas de fortes chaleurs, les racines des plantes ne risqueront pas de coups de chaud. Attention toutefois aux brulures liées au soleil.
  • Ils permettent aux racines de respirer en leur assurant un meilleur drainage et une meilleure circulation de l’air et de l’eau. Après chaque arrosage, l’eau pourra s’évacuer rapidement, ce qui est primordial dans le cas des succulentes et cactus, puisque l’humidité peut provoquer l’asphyxie des racines, et donc le pourrissement de la plante.
  • Ils ne se déforment pas sous la pression des racines, ils sont plus solides.
  • Ils sont plus lourds et donc plus stables, ce qui est intéressant pour les petites plantes légères.

Inconvénients des pots en terre cuite

Voici les principaux inconvénients des pots en terre cuite pour la culture de vos plantes, succulentes ou cactus :

  • Ils sont souvent plus chers que les pots en plastique, surtout en jardinerie (un conseil, regardez dans les magasins de bricolage, c’est souvent moins cher).
  • Il sont plus lourds et encombrants, ce qui peut être problématique si vous possédez beaucoup de plantes et que vous devez les déplacer régulièrement (dans le cas des cactus ou plantes grasses, c’est fréquent de les déplacer de l’extérieur à l’intérieur, et vice-versa) ;
  • Le dépotage des plantes est plus compliqué, puisque les racines peuvent s’accrocher aux pots, vous risquez donc de les abimer pendant cette opération. En plus, le rempotage est déjà une opération délicate chez les cactus à cause de leurs épines ou aiguillons…
  • En hiver, si vous les laissez dehors, ils peuvent se fissurer et casser. La terre cuite est un matériau fragile qui résiste peu aux températures négatives sur le long terme. En fonction de votre région et de vos plantes (succulentes ou cactus qui restent dehors), c’est un élément important à prendre en compte.
  • Avec le temps, les pots en terre cuite ont tendance à se parer de taches blanches, dues aux sels minéraux contenus dans l’eau d’arrosage. Si vous êtes maniaque, vous devrez les nettoyer régulièrement (vinaigre blanc).
  • Les pots en terre cuite sont assez peu originaux, il est plus compliqué d’en trouver dans des teintes qui changent du terracotta ou du gris (même si vous pouvez les peindre), dans des formats particuliers ou des formes variées.

Le plastique : plus pratique, moins cher et moins lourd

Si du point de vue des conditions de culture les pots en terre cuite semblent prendre l’avantage, certains arguments pratiques sont à prendre en compte et peuvent clairement faire basculer la balance du côté des pots en plastique pour vos succulentes, cactus ou plantes…

Avantages des pots en plastique

  • Il sont moins chers, ce qui est intéressant si vous possédez beaucoup de plantes.
  • Toujours d’un point de vue pratique, les pots en plastique sont plus intéressants au quotidien si vous possédez beaucoup de plantes ou faites beaucoup de semis ou bouturages (les petits pots carrés en plastique sont idéaux, ils s’alignent parfaitement).
  • De même, ils sont plus légers, ce qui est un argument si vous possédez de gros sujets que vous devez fréquemment déplacer. Sans même parler de gros sujets, si possédez beaucoup de petits sujets, les pots en plastique sont plus simples à déplacer. Dans le cas des succulentes ou cactus, le déplacement des pots peut rapidement devenir problématique si vous jonglez entre placement intérieur et extérieur, en fonction des saisons et des précipitations. En plus, si vous déplacez vos pots peu de temps après l’arrosage de vos plantes, vous pourrez le faire beaucoup plus facilement avec des pots en plastique, puisque les pots en terre cuite, de par leur matière poreuse, seront gorgés d’eau et donc très lourds !
  • Pour le dépotage et rempotage, les pots en plastiques sont beaucoup plus pratiques : la motte de terre s’extrait très facilement, les racines ne s’attachent pas aux pots.
  • Dans le cas des plantes cultivées en extérieur, le plastique résiste mieux aux températures négatives sur le long terme.
  • Ils demandent moins d’entretien. Les pots en terre cuite ont tendance à rapidement se couvrir de taches blanches comme nous l’avons vu précédemment.
  • Il existe un nombre beaucoup plus important de tailles, de formes, de couleurs. Vous trouverez généralement le format et les couleurs que vous voudrez !

Inconvénients des pots en plastique

Les pots en plastique ont surtout trois inconvénients, le premier en est surtout un pour les plantes d’extérieur, et donc pour certaines succulentes et certains cactus.

  • Sous l’effet de la chaleur et du soleil, les pots en plastique (de couleurs foncées) peuvent chauffer et atteindre des températures très élevées, ce qui n’est pas forcément très bon pour les racines qui peuvent en souffrir. Pour palier à ce problème, vous pouvez partir sur des pots dans les tons clairs, voire recouvrir vos pots foncés s’ils sont exposés en plein soleil.
  • De même, au fil du temps, et en fonction des plantes, les racines peuvent totalement déformer les pots.
  • Contrairement à l’argile qui est poreux, plastique est une matière totalement hermétique, ce qui peut créer un petit effet de condensation de l’eau et de retenue de l’humidité après l’arrosage. Sachez néanmoins qu’il n’y aura aucun risque si le substrat est bien drainé et que le pot en plastique est troué : l’évacuation de l’eau ne posera aucun problème et il n’y aura pas de souci d’humidité (contrairement aux cactus cultivés en terrarium, par exemple).

Pots en terre cuite ou en plastique pour vos succulentes : lesquels choisir ?

Résultats pots succulentes

Vous l’aurez compris, le match est très serré entre ces deux types de pots et finalement, il n’y a pas un choix meilleur qu’un autre pour vos succulentes, cactus ou plantes.

  • Les pots en terre cuite, même s’ils peuvent paraître meilleurs pour les plantes car ils sont faits dans des matériaux naturels (ils sont plus isolants, laissent un peu mieux respirer le substrat et les racines et favorisent l’évaporation de l’eau), sont aussi plus coûteux, moins pratiques car plus lourds, mais aussi plus fragiles (l’hiver notamment).
  • Les pots en plastiques quant à eux, sont plus économiques et plus pratiques si vous possédez beaucoup de plantes (légers, maniables, plus simples pour les dépotages). Il faudra toutefois faire un peu plus attention à l’arrosage pour éviter qu’ils ne retiennent trop d’eau.

Sachez que les pots en plastiques ne sont pas mauvais pour les succulentes et plantes, ce qui compte c’est surtout une bonne évacuation de l’eau (les pots doivent être percés pour que l’eau s’évacue après chaque arrosage) et un bon drainage du substrat (dans le cas des cactus et succulentes, le substrat doit être aéré et pas compact, c’est pour cela que la présence de sable est souvent préconisé).

De même, que vous optiez pour des pots en terre cuite ou en plastique, attendez toujours que le substrat soit sec du précédent arrosage (cela peut donc être un peu plus long pour les pots en plastique) avant d’arroser à nouveau et évitez les soucoupes et cache-pots qui retiendraient l’eau et pourraient provoquer le pourrissement de votre cactus, succulente ou autre plante (en savoir plus sur l’arrosage des cactus).

Je finirai cet article avec cette citation d’Alfred de Musset « qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse ». Dans notre cas, peu importe le contenant, c’est le contenu et la manière de s’occuper de nos succulentes et cactus qui prime !

Laisser un commentaire