Menu
Newsletter
Menu
Newsletter
Menu
Accueil » Blog » Cactus ou euphorbes cassés : comment les sauver ?

Cactus ou euphorbes cassés : comment les sauver ?

par Xavier
Publié : Dernière mise à jour le

Un cactus ou une euphorbe peut se casser pour plusieurs raisons : mauvaise manipulation, accrochage, pourriture… Dans les deux premiers cas, cela ne signifie pas que votre plante est malade, ce qui est une bosse chose !

En revanche, si votre cactus ou euphorbe se casse à cause de la pourriture, revoyez vos conditions de culture et d’entretien (arrosage, substrat, exposition, principalement), puisque si vous replantez les parties cassées mais ne changez rien aux conditions de culture, il y a fort à parier que le problème se représentera !

Les étapes pour replanter un cactus ou une euphorbe cassé(e)

La méthode pour sauver un cactus ou une euphorbe cassé(e) est la même que pour le bouturage de cactus ou euphorbe, les premières étapes différeront légèrement en fonction des raisons pour lesquelles votre cactus ou euphorbe s’est cassé(e), nous y reviendrons dans les paragraphes suivant :

  1. Désinfectez (alcool à brûler, solution javellisée, Betadine…) et aiguisez un couteau ;
  2. Coupez horizontalement la plante à l’endroit souhaité ;
  3. Laissez sécher la partie bouturée à l’air libre, dans un endroit sec et à l’abri du soleil pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines (1 semaine pour les très petits sujets, jusqu’à 1 mois ou 2 pour les plus gros). Le délai de séchage peut aussi dépendre de la saison à laquelle vous réalisez le sauvetage. En hiver, il peut être plus long et vous pouvez aussi décider d’attendre la fin de l’hiver pour que le replantage ait lieu au printemps, saison plus propice au bouturage ;
  4. Lorsque la bouture est bien sèche, replantez-la dans un substrat adapté en l’enterrant de quelques centimètres à peine (en fonction de sa taille) pour qu’elle soit stable. Aidez-la à rester stable à l’aide de tuteurs, c’est important pour que les racines apparaissent et ne subissent aucune perturbation. Dans le cas des cactus de Noël par exemple, il est aussi possible de mettre les boutures dans l’eau pour favoriser l’apparition des racines ;
  5. Maintenez le substrat légèrement humide durant les 14 premiers jours pour stimuler l’apparition des racines et placez votre plante dans un endroit chaud et lumineux ;
  6. Après ces 14 jours, arrosez et cultivez-la normalement !

Sauver un cactus ou une euphorbe qui pourrit

Cactus base pourrie
Cactus qui pourrit

Si votre cactus ou votre euphorbe a une partie molle à sa base et a l’impression de se casser, de s’affaisser, c’est qu’il ou qu’elle est en train de pourrir, sans doute à cause d’un arrosage trop important ou d’un champignon. Par chance, si vous vous y prenez suffisamment tôt, tout n’est peut-être pas perdu pour le ou la sauver.

La méthode est la même qu’expliquée ci-dessus à ceci près :

  • Sectionnez au bon endroit (étape 2), quelques centimètres au-dessus de la partie pourrie ;
  • Avant l’étape 3, inspectez le morceau que vous avez coupé : il doit être sain, c’est-à-dire ne comporter aucune tache extérieur, aucune trace de pourriture. L’intérieur plus particulièrement ne doit pas être mou ni sec (s’il ne s’agit pas de pourriture mais d’un desséchement, et dans ce cas-là, la plante est irrécupérable).

Concernant la plante principale, elle ne peut malheureusement pas être sauvée.

Ces étapes de sauvetages sont valables pour les sujets qui ont leur base qui pourrit, mais c’est aussi valable pour ceux qui ont d’autres parties qui pourrissent, suite à un excès d’humidité ou à un coup de froid par exemple.

Si vos cactus se retrouve par exemple avec un trou en plein milieu, vous pouvez couper au-dessus pour bouturer la partie haute qui est saine, et en-dessous pour sauver la plante (qui cicatrisera et pourra continuer à développer des ramifications ou/et des rejets. En savoir plus sur les cactus coupés ou taillés.

Sauver un cactus ou une euphorbe coupé(e) ou cassé(e)

Cal qui se forme

Autre cas de figure : votre cactus ou euphorbe a été percuté(e) (par une personne, un animal, un ballon…) et se s’est coupé(e). C’est assez fréquent chez les Euphorbes qui ont plusieurs branches (ramifications) ou chez certains cactus colonnaires ou tombants qui peuvent atteindre des longueurs impressionnantes sans nécessairement avoir des diamètres imposants : Cleistocactus strausii, cactus queue de singe, cactus queue de rat, cactus de Noël

La méthode à suivre est exactement la même que celle que nous avons vu précédemment, à la différence que l’étape 2 dépendra de la netteté de la cassure. Si la cassure n’est pas nette et ressemble à un arrachement, il vaut mieux couper horizontalement la partie cassée du cactus avant de la laisser sécher et suivre les autres étapes suivantes.

De même en ce qui concerne la plante mère, coupez-la de manière plus nette si les tissus se sont arrachés, cela évitera les nécroses, éventuels champignons et autres bactéries qui pourraient s’y loger. Comme pour un bouturage, vous pouvez aider sa cicatrisation et l’apparition du cal en mettant de la poudre de charbon ou de la cannelle sur la plaie. Après cela, la tige cassée ne devrait plus pousser et devrait continuer à se ramifier ou à produire des rejets, selon son espèce.

Laisser un commentaire