Cylindropuntia

Du latin « cylindrus » signifiant cylindre, la variété de cactus Cylindropuntia (cholla, en anglais), aussi appelé « cactus rustique » se distingue surtout par la forme de ses tiges en cylindre, au contraire de l’Opuntia dont les tiges (ou cladodes) sont en forme de raquette.

Le cylindropuntia est originaire du Mexique et des États-Unis, sa croissance est rapide, si bien qu’il ressemble à un buisson s’il n’est pas taillé, ses aiguillons sont très denses et acérés, ses fleurs sont diurnes et de couleur variée. Ce cactus est aussi connu pour être résistant au gel.

Cylindropuntia : entretien et culture

La diversification des espèces de cylindropuntia ne permet pas d’attribuer des conseils généraux sur sa culture et son entretien, puisque dans la nature, il peut se retrouver dans de nombreux types de substrats différents et exposé différemment.

Nous pouvons néanmoins noter que la plupart des espèces (principalement américaines) résistent bien au froid, jusqu’à -10 °C épisodiquement, et que la période de repos hivernal classique doit être respecté, comme pour tous les cactus : aucun arrosage durant l’hiver.

Aussi, pas de panique si les ramifications s’affaissent durant cette saison, c’est tout à fait normal, elles se redresseront en été.

Ci-dessous, quelques conseils pour les deux espèces les plus connues de cactus rustiques.

  • Le cylindropuntia imbricata doit être cultivé au soleil, dans un substrat standard (3 tiers : terreau, terre et sable), bien drainé et doit être arrosé normalement. En cas d’arrosage excessif, les tiges ne pourriront pas mais éclateront ! En pleine nature, l’imbricata vit dans un sol graveleux ou sablonneux, jusqu’à 1800 mètres d’altitude. Cette espèce peut se cultiver en plein air, puisqu’elle peut supporter jusqu’à – 24 °C occasionnellement et si l’hiver est sec.
  • Le  cylindropuntia spinosior doit également être cultivé en plein soleil, dans un compost standard (3 tiers) bien drainé et doit être arrosé normalement. Il peut résister à un gel de -14 °C.

Cylindropuntia : Bouturage, semis et multiplication

Le semis du cylindropuntia est possible mais le bouturage reste la meilleure solution pour le multiplier, puisque l’enracinement des boutures est facile pour la plupart des espèces et la croissance est rapide.

Cylindropuntia : Fleurs et fruits

Les fleurs du cylindropuntia (cactus rustique) sont diurnes (apparaissent le jour), de couleur très variable en fonction des espèces : elles peuvent être jaunes, rouges, pourpre, rose, voire même blanches, vertes ou bronze. Les fleurs du cylindropuntia imbricata sont vertes ou jaunes pourprées, tandis que celles du cylindropuntia spinosior sont pourpre, jaunes, rose ou blanches.

La couleurs des fruits est elle aussi variable (du jaune au vert en passant par le rouge), tout comme leur aspect (lisse ou épineux) et leur texture (sec ou juteux).

Les différentes espèces de Cylindropuntia

De la tribu des Cylindropuntiées (sous famille des Opuntioïdées), le cylindropuntia comporte une quarantaine d’espèces, parmi lesquelles notamment :

  • Cylindropuntia fulgida ;
  • Cylindropuntia imbricata ;
  • Cylindropuntia ramosissima ;
  • Cylindropuntia spinosior ;
  • Cylindropuntia versicolor.
Cylindropuntia
5 (100%) 5 votes

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sidebar