Quand et comment faire une bouture ?

Un bouturage de plante, ou une bouture, et plus particulièrement de cactus, peut être réalisé pour plusieurs raisons : multiplier une espèce rare, multiplier une espèce que l’on apprécie (tout simplement), ou encore sauver une partie d’un cactus condamné. Dans les deux premiers cas, le bouturage est simplement un moyen de multiplication, tout comme la greffe, le semis ou encore la division l’est également.

Le bouturage reste la technique la plus rapide et simple à mettre en place, elle peut se faire sur la majorité des espèces, à condition de le réaliser au bon moment de l’année et de respecter certaines étapes.

Quand faire une bouture ?

Le premier élément à prendre en compte lorsque l’on souhaiter faire des boutures, c’est la période de l’année. Quand faut-il faire des boutures ? Bien souvent, la bouture sera plus efficace si elle est effectuée au milieu du printemps ou au début de l’été. Durant cette période, la luminosité et les températures seront les plus favorables pour que la plante reprenne du mieux possible et puisse faire face à l’hiver, notamment.

Bouturage calendrier
Mois les plus propices au bouturage de cactus

Cependant, ce calendrier n’est là qu’à titre indicatif, il ne faut pas s’en soucier si le bouturage est réaliser dans le but de sauver une plante. Dans ce cas, il ne faut pas attendre !

Comment faire une bouture ?

Un bouturage, est, comme nous l’avons dit, simple à réaliser, et dans la majorité des cas, une réussite. Ci-dessous, les étapes pour faire des boutures.

  1. Désinfecter (alcool à brûler, solution javellisée, Betadine…) et aiguiser un couteau ;
  2. Sélectionner une tige saine et robuste (tige, rameau, surgeon ou feuille, généralement) ;
  3. Sectionner la plante (« détacher » une raquette pour un Opuntia, couper le haut de la tige pour un Cereus, par exemple) ;
  4. Vérifier que la bouture est saine (dans le cas d’un bouturage de plante malade) ;
  5. Laisser la bouture à l’air libre, dans un endroit chaud, pendant plusieurs jours (la durée peut varier d’une semaine à plusieurs mois si la plante est grosse). Cette étape est indispensable pour permettre à la plante de cicatriser et d’éviter les champignons et les bactéries dans le sol. Elle doit être totalement sèche avant le repiquage, jusqu’à l’apparition d’un cal. Il est même possible d’attendre que les racines se forment, notamment pour les Opuntia, l’une des variétés les plus simples à bouturer ;
  6. Repiquer la bouture dans un mélange correspondant aux préférences de l’espèce, sinon, un mélange 1/3 sable, 1/3 terreau et 1/3 perlite / billes d’argile fera l’affaire ;
  7. Maintenir le substrat légèrement humide (cela devrait stimuler l’apparition des racines si elles ne sont pas encore présentes) et placer la plante dans un endroit chaud et lumineux ;
  8. Arroser normalement après plusieurs semaines en terre.

 

Opuntia microdasys
L’Opuntia se bouture facilement, il suffit de « détacher » une raquette
Quand et comment faire une bouture ?
5 (100%) 8 votes

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sidebar