Opuntia humifusa – Figuier d’Inde

L’Opuntia humifusa, aussi appelé Opuntia compressa, fait partie du genre des Opuntia, les cactus raquettes. On appelle aussi ce cactus le figuier d’Inde, le figuier de barbarie oriental ou encore l’Oponce de l’Est.

Cette espèce originaire d’Amérique est surnommée Figuier d’Inde, puisqu’au moment de la découverte du « Nouveau Monde », les colons pensaient arriver en Inde plutôt qu’en Amérique. Tout comme l’Opuntia ficus-indica (figuier de barbarie), l’Opuntia humifusa produit un fruit comestible : la figue d’Inde.

Par ailleurs, il s’agit d’un cactus rustique résistant au froid, au gel et à la neige, c’est peut-être même le plus résistant de tous puisqu’il peut supporter des températures allant jusqu’à -35 °C. Il ne demande presque aucun entretien, c’est pourquoi on le retrouve dans de nombreuses rocailles en Europe, aux USA et au Canada.

Opuntia humifusa : description

L’Opuntia humifusa est un cactus qui mesure rarement plus de 30 centimètres. Il s’agit d’un cactus buissonnant et rampant, son nom provient du latin « humus » (sol) et fusus (qui fuse), des références à sa manière de pousser au plus près du sol.

C’est cactus qui possède des raquettes, appelées cladodes, de forme ronde à ovale mesurant 4 à 10 centimètres de long, 4 à 6 centimètres de large et 1 centimètres d’épaisseur. Ses cladodes sont verts, souvent un peu plus rouges et plus fripés en hiver, sillonnés d’aréoles espacés d’un ou deux centimètres. Le figuier d’Inde possède rarement des épines mais plutôt de glochides (2 ou 3 millimètres) jaunes ou marron, sorte de minuscules aiguillons.

Avec le temps, il arrive cependant que des épines apparaissent sur les aréoles situées sur pourtour des cladodes. Elle sont alors marrons, grises ou noires et mesurent jusqu’à 5 centimètres de long.

Opuntia humifusa : fleurs et fruits

Figue d'Inde
Figue d’Inde

La floraison de ce cactus est diurne et intervient au printemps et au début de l’été. Les pétales sont parfois doubles, uniformément jaunes, sans aucune nuance. Ils peuvent être jaunes clairs ou foncés, voir dorés, mais jamais orange ou rouge (sinon, c’est sans doute un Opuntia fuscoatra ou macrorhiza). Les fleurs de l’Opuntia humifusa mesurent jusqu’à 6 centimètres de long et leurs étamines réagissent au moindre contact (insectes), on dit que leurs filaments sont sensitifs.

Le fruit de l’Opuntia humifusa est comestible, il s’agit de la figue d’Inde, une variété plus petite de la figue de barbarie, qui est quant à elle produite par l’Opuntia ficus-indica.

La figue d’Inde est de couleur pourpre ou rouge et a la forme d’une poire de 3 à 5 centimètres de long et 2 à 3 centimètres de diamètre. Tout comme la figue de barbarie, ses aréoles possèdent des glochides qu’il faut retirer avant consommation. Ses graines sont blanches et épaisses, il peut y en avoir jusqu’à une trentaine par fruit.

Opuntia humifusa : culture et entretien

Une espèce à cultiver en extérieur

Comme nous l’avons vu en introduction, cette espèce d’Opuntia est l’une des plus résistantes aux climats froids et humides. Elle résiste sans souci jusqu’à -25 °C, voire -35 °C (Canada).

Ainsi, il est recommandé de cultiver l’Opuntia humifusa (compressa) en extérieur : plus l’hiver aura été froid et l’été ensoleillé et chaud, plus la floraison sera belle au printemps et en été. La culture en intérieur est donc à proscrire si vous souhaitez avoir de jolies fleurs !

Vous pourrez la cultiver en pleine terre, sans protection particulière si les températures ne sont pas extrêmes trop longtemps et la pluie raisonnable. Dans le cas contraire (températures souvent en-dessous de -10 °C et large humidité en hiver), préférez la planter à un endroit plus isolé, protégé du vent et des pluies abondantes, voire la cultiver en pot pour faciliter son déplacement.

Exposition, arrosage et sol

Une exposition en plein soleil est idéale : résistante au froid, au gel et à la neige, l’Opuntia humifusa résiste aussi au soleil brûlant de l’été et à la sécheresse.

L’entretien de ce cactus est donc très simple, surtout si vous le cultivez en extérieur (ne vous préoccupez pas de l’arrosage, laissez faire la nature).

Si vous le cultiver en intérieur, attention aux arrosages excessifs (qui ramolliront ses raquettes et les feront pourrir) : un apport d’eau de temps en temps suffira (tous les 15 jours ou trois semaines en été, un peu moins au printemps et à l’automne, et aucun en hiver).

Pour le substrat, là encore pas de grandes difficultés : un substrat standard des 3 tiers lui convient très bien si vous la cultivez en pot, voire un peu plus sablonneux avec apport d’engrais.

Pourquoi les raquettes de mon Opuntia sont-elles fripées ?

Si vous constatez que ses raquettes sont fripées ou flétries en hiver, pas de panique ! C’est un processus normal chez cette plante qui cesse toute absorption d’eau pour résister au froid et à l’hiver, même lorsqu’il pleut. Elle devrait retrouver un aspect normal au printemps et en été.

Pour les Opuntia cultivées en intérieur, c’est peut-être dû à un manque d’eau.

Opuntia humifusa : bouturage

Comme tous les Opuntia, le figuier d’Inde se multiplie facilement par bouturage de cladodes, du printemps à la fin de l’été (avant la période de repos végétative de la plante). Le semis est également possible.

Les étapes pour réaliser un bouturage d’Opuntia humifusa.

  1. Coupez une raquette (cladode) du cactus

    Avec un sécateur ou un couteau affûté et désinfecté

  2. Couchez la bouture sur le substrat directement (car c’est une plante rampante, ne la plantez pas)

    A plat ou sur la tranche

  3. Des racines apparaitront sur les aréoles

    Pratique aussi si les racines principales de la plante meurent… D’autres apparaitront sur les autres raquettes !

Opuntia humifusa : variétés

Il existe plusieurs variétés de l’espèces Opuntia humifusa :

  • Opuntia humifusa var. humifusa ;
  • Opuntia humifusa var. ammophila (présente en Floride) ;
  • Opuntia humifusa var. austrina (présente en Floride et en Caroline du Sud).

Commentaires

Il y a 2 commentaires

  • Bonjour,

    Fan de cactus mais novice pour les critères de ceux qui vont en extérieur, donc Merci pour votre encyclopédie que je viens de découvrir ! Et votre page Facebook !! 🤩 J’ai cet Opuntia humifusa en pot, je ne le mets dehors que l’été, j’habite sur Montpellier, l’hiver le rentre car trop peur de le perdre mais je vous que non ! Pareil pour mes coussins de belle-mère !
    Et deux autre cactus dont je ne connais pas le nom du coup ils sont dehors en été et dedans en hiver. 😏

    Je viens d’acheter aussi chez des particuliers qui ont une plante mère d’un cactus mexicain et qui en ont fait plein de boutures… Certains font 3 mètres de haut ! Magnifique ! Et avec fleur éphémère !
    Par contre impossible de savoir le nom et la question va être : celui que j’ai pris fait 1m20 , je compte le mettre en pot de terre dans un premier temps (plus tard en terre directement). Il a des racines, le propriétaire me dit de mettre de l’hormone de bouturage mais en pépinière le vendeur lui me dit que non !
    Pouvez vous me conseiller ?? Sachant qu’on l’a déplanter mardi après midi et que ce Jeudi il a pris une énorme averse !!
    Du coup pour le moment, je l’ai mis à l’abri pour que sa Motte sèche.
    Merci de votre réponse.

    Cordialement,

    Marie Davaine

    • Bonjour Marie, merci pour votre gentil message ! 🙂 Je vous ai répondu directement sur Facebook mais effectivement, l’hormone de bouturage ne semble pas nécessaire s’il s’agit d’un repiquage, puisque les racines existent déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sidebar