Coryphantha

Le Coryphantha est un genre de cactus originaire du continent Américain, présent du sud du Canada au sud du Mexique. Il fait partie de la tribu des cactées et se compose de 65 espèces se rapprochant fortement des Mammillaria et Escobaria.

Pendant longtemps, le genre Mammilaria se composait de plus de 500 espèces de cactus, englobant les espèces des genres Coryphantha, mais aussi Ariocarpus, Escobaria et Mammilloydia. Conséquence de cette nouvelle classification : les différences entre les espèces de tous ces genres sont parfois légères (si bien que certains américains regroupent encore les Coryphantha avec les Escobaria, en témoigne l’espèce Coryphantha vivipara aussi appelée Escobaria vivipara) !

Le nom coryphantha provient du Grec “koryphe”, qui signifie “sommet” et “anthos” qui signifie “fleur”. Littéralement : fleurs au sommet, puisque les fleurs de ce cactus apparaissent à son apex, principale différence avec le Mammillaria.

Coryphantha : description et fleurs

Le genre Coryphantha se compose de cactus à formes sphériques ou cylindriques, solitaires ou cespiteux (des rejets peuvent apparaitre à la base), avec de nombreux tubercules (les petits “mamelons”, plus marqués que sur le Mammillaria) plus ou moins allongés et laineux. L’apex, quant à lui, est fortement laineux.

Aussi, les tubercules sont séparés par des sillons et voient naître en leur sommet des aréoles qui portent 6 à 16 aiguillons robustes disposés en rayon. Autre particularité, les aréoles des cactus Coryphantha possèdent des glandes à nectar : liquide qui attire et dont se nourrissent certains insectes pollinisateurs.

Les fleurs apparaissent depuis le sommet des aréoles de l’apex et mesurent en moyenne 6 à 10 centimètres. Elles sont le plus souvent jaunes, roses ou blanches, et sont en forme d’entonnoir. Par la suite, les fruits sont ovales, juteux et nus. Ils sont de couleur verdâtres et leurs graines sont brunes.

La floraison est possible lorsque la plante est au moins âgée de 6 ans, elle intervient alors en été, entre juin et septembre.

Coryphantha : culture et entretien

De croissance plutôt lente, le Coryphantha est un cactus simple à cultiver. Comme pour tous les cactus, ces conseils de culture sont à appliquer scrupuleusement (et plus particulièrement en hiver) si vous souhaitez voir fleurir votre cactus !

Substrat et pot

Racine de Coryphantha elephantidens
Racine de Coryphantha elephantidens

Le substrat du Coryphantha doit être drainant (comme chez tous les cactus, c’est-à-dire qu’il doit permettre à l’eau de s’écouler très facilement), un mélange des 3 tiers sera adapté : un tiers de terreau, un tiers de terre de jardin et un tiers de sable grossier lavé (permettra d’assurer un bon drainage et éviter le pourrissement des racines). Vous pouvez aussi ajouter quelques billes d’argile dans le fond du pot si vous craignez que l’écoulement de l’eau se fasse mal.

Un substrat composé à 1/3 de sable grossier et à 2/3 de terreau de feuilles bien décomposé est aussi possible. Dans tous les cas, prévoyez un pot adapté à l’espèce de Coryphantha que vous possédez, puisque certaines d’entre elles ont des racines napiformes, c’est-à-dire très grosses. Prévoyez donc un pot profond !

Enfin, pensez à rempoter votre cactus assez régulièrement (en fonction de sa taille).

Exposition et températures

Pour s’épanouir, le Coryphantha a besoin d’une très large luminosité, voire du plein soleil (exposez-le progressivement au soleil pour éviter les brûlures, irréversibles). Si vous le pouvez, cultivez-le en serre, c’est l’idéal. Autrement, mettez-le le plus possible à l’extérieur en été et cultivez-le en intérieur le reste de l’année.

En hiver, certaines espèces résistent à de très basses températures, il est cependant préférable de les faire hiverner à plus de 5 °C. Si vous les cultiver en intérieur, essayez de les faire hiverner au sec dans un endroit frais (autour de 10 °C) de votre intérieur de novembre à avril. Cette phase est nécessaire pour obtenir une (belle) floraison en été.

Arrosages

L’arrosage de ce cactus ne présente aucune spécificité particulière : toutes les deux semaines au printemps, toutes les semaines (ou 3 ou 4 jours s’il fait très chaud) en été et une fois par mois à l’automne. Aucun arrosage en hiver ! Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter cet article consacré à l’arrosage des cactus.

A partir de mai, lorsque la période de croissance commencera, n’hésitez pas à lui apporter un peu d’engrais pour favoriser sa croissance. En été, même s’il supporte des températures au-delà de 40 °C, s’il fait très chaud plusieurs jours d’affilée, n’hésitez pas à le vaporiser un peu en soirée, cela devrait aussi éviter les attaques d’araignées rouges.

Coryphantha : maladies

Les Coryphantha est particulièrement sujets aux maladies, et particulièrement aux attaques d’araignées rouges et cochenilles farineuses. Surveillez bien pour endiguer le problème le plus rapidement possible ! Attention aussi aux excès d’humidité et à l’eau stagnante, mauvais pour tous les cactus.

Coryphantha : multiplication

Rejets de Coryphantha palmeri
Rejets de Coryphantha palmeri

Nous l’avons vu, certaines espèces de Coryphantha sont cespiteuses, c’est-à-dire qu’elles émettent des rejets. Dans ces cas-là, la séparation de ces rejets est possible :

  1. Détachez délicatement un rejet de la plante ;
  2. Laissez-le sécher une semaine (car les racines ont été fragilisées) ;
  3. Mettez-le dans un substrat adapté ;
  4. Arrosez et cultivez normalement.

La reproduction par semis est aussi possible, elle est plutôt simple à réaliser. Notons que les graines ont un pouvoir germinatif de 6 à 10 ans !

Les différentes espèces de Coryphantha

De la tribu des Cactées (sous-famille Cactoïdées), le genre Coryphantha se compose de 65 espèces, parmi lesquelles :

  • Coryphantha andreae ;
  • Coryphantha calipensis ;
  • Coryphantha clavata ;
  • Coryphantha compacta ;
  • Coryphantha connivens ;
  • Coryphantha cornifera ;
  • Coryphantha echinus ;
  • Coryphantha erecta ;
  • Coryphantha elephantidens ;
  • Coryphantha erecta ;
  • Coryphantha greenwoodii ;
  • Coryphantha laui ;
  • Coryphantha macromeris ;
  • Coryphantha maiz-tablasensis ;
  • Coryphantha nickelsiae ;
  • Coryphantha odorata ;
  • Coryphantha pallida ;
  • Coryphantha palmeri ;
  • Coryphantha poselgeriana ;
  • Coryphantha pseudoechinus ;
  • Coryphantha radians ;
  • Coryphantha ramillosa ;
  • Coryphantha recurvata ;
  • Coryphantha scheeri ;
  • Coryphantha sneedii ;
  • Coryphantha sulcata ;
  • Coryphantha vivipara (ou Escobaria vivipara).
  • Etc.

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sidebar