Copiapoa

La variété Copiapoa se compose d’une vingtaine d’espèces originaires du désert d’Atacama, au Nord du Chili, son nom provient d’ailleurs de Copiapo, une ville située dans ce désert. La Capiopoa est une cactacée de forme globulaire ou légèrement colonnaire, parfois recouverte de cire blanche, qui pousse seule ou en touffe. Sa racine est napiforme, et c’est d’ailleurs la partie de la plante la plus sensible à cultiver.

Copiapoa : culture et entretien

Dans son  habitat naturel, la Copiapoa pousse dans un sol caillouteux et dans des zones très arides. En intérieur, elle n’est pas difficile à cultiver, on privilégiera un substrat drainant, acide, argileux et minéral. Un exemple de mélange pourrait être du gros sable, de la terre de jardin et du granite en décomposition. La tourbe est à éviter puisqu’il s’agit d’une matière organique.  Aussi, il faut veiller à ce que le pot soit suffisamment profond et tapissé de gravillons ou billes d’argiles pour éviter le pourrissement de la racine napiforme, assez fréquent. Il est également conseillé de rempoter régulièrement pour que le substrat soit le plus sain possible.

Le plein soleil est possible pour cette plante en intérieur, seulement si l’aération est bonne, pour éviter les trop fortes chaleurs. Aussi, préférez la lumière tamisée pour les plus jeunes pousses.

L’arrosage, idéalement avec de l’eau de pluie, doit être régulier durant la période de végétation, c’est-à-dire pendant l’été, et totalement stoppé pendant l’hiver. Cette variété ne craint pas les températures fraîches si l’air est sec, néanmoins le froid prolongé n’est pas conseillé, il vaut mieux que les températures hivernales soient supérieures à 5 °C. De faibles températures associées à de l’humidité pourrait lui être fatales.

Enfin, précisions que l’engrais est inutile pour cette plante à croissance lente, puisqu’il est déconseillé de la brusquer, cela pourrait être contre-productif !

Copiapoa : bouturage et semis

Le semis et le bouturage de rejets est possible pour multiplier cette variété au printemps. Dans les deux cas, la croissance sera plutôt rapide et aucune difficulté majeure n’est à signaler. Pour le semis, pensez toutefois à ce que la température entre le jour et la nuit varie pour permettre une stimulation de la levée.

Copiapoa : floraison

Les fleurs du cactus Copiapoa apparaissent sur l’apex (le haut) de la plante en février, mars et avril, puis en octobre et novembre, et plus rarement pendant l’été. Elles sont jaunes, parfois teintées de rouge, et s’ouvrent le jour pendant 1 à 2 jours. Signalons enfin que certaines espèces de Copiapoa sont autofertiles (certains Copiapoa varispinata, notamment).

Les différentes espèces de Copiapoa

De la sous-famille des Cactoïdées, le genre Copiapoa  comporte une vingtaine d’espèces, dont notamment :

  • Copiapoa cinerea (l’espèce haseltoniana est la plus connue) ;
  • Copiapoa coquimbana ;
  • Copiapoa humilis (espèce naine) ;
  • Copiapoa hypogaea ;
  • Copiapoa krainziana ;
  • Copiapoa montana ;
Copiapoa
5 (100%) 6 votes

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sidebar