Moucherons dans les plantes : causes, traitements et solutions

Si vous possédez des plantes d’intérieur, qu’il s’agisse de cactus et plantes grasses ou non, vous avez sans doute déjà été exposés aux moucherons dans le terreau. Ces petits insectes, parfois appelés mouches, mouchettes ou sciarides, prolifèrent à la surface des plantes et peuvent se reproduire rapidement si vous ne faites rien. Voici nos conseils et méthodes (naturelles ou non) pour vous débarrasser des moucherons et des larves de moucherons dans vos plantes.

Qu’est-ce qu’un moucheron de terreau ?

moucheron

Le moucheron est un petit insecte qui mesure quelques millimètres et qui appartient souvent à la famille des Sciaridae (sciarides). Il en existe de nombreuses espèces de moucherons. Cet insecte, même s’il ressemble à un mini-moustique, ne pique pas. Sa durée de vie est de quelques jours à peine (7 jours en moyenne), c’est pourquoi il consacre tout son temps à la recherche d’un(e) partenaire pour se reproduire et faire survivre son espèce.

La gestation d’un moucheron femelle est de quelques jours, période durant laquelle il cherchera à pondre ses œufs au meilleur endroit possible pour lui : fruits et légumes pourris, matières organiques en décomposition, terreau des plantes; végétal pourri ! La femelle moucheron peut pondre jusqu’à 200 œufs, qui écloront en moins d’une semaine et donneront naissance à des petits asticots blancs, des larves, qui s’alimenteront des matières organiques présentes aux alentours. De fait, le choix de dépôt des œufs de la mère est primordial pour la survie des larves !

Les larves de sciarides se nourrissent et grandissent durant 2 semaines à peu près avant d’entrer en pupaison (transformation) pour devenir des moucherons adultes. Un cycle de moucheron dure environ un mois.

Pourquoi y a-t-il des moucherons autour de mes plantes ?

Nous l’avons vu, le terreau des plantes d’intérieur est un des terrains privilégiés pour la ponte des œufs de moucherons. En effet, ces insectes sont attirés par l’humidité du substrat des pots d’intérieur, ainsi que par l’eau stagnante parfois contenue dans les soucoupes après arrosage. Aussi, comme le terreau contient de la terre végétale souvent enrichies de matières organiques en décompositions, lorsque les œufs de moucherons éclosent, les larves (petits vers blancs) trouvent directement de quoi se nourrir, c’est idéal pour elles.

Les moucherons apparaissent surtout à la fin de l’été, lorsque le substrat est long à sécher après chaque arrosage et lorsque les températures sont plus basses.

  • Dans le cas des cactus d’intérieur, les moucherons sont surtout présent à la fin de l’été et au début de l’automne, lorsque vous procédez aux derniers arrosages de l’année avant le repos hivernal ! Durant cette phase, le substrat est en effet plus humide et a plus de mal à sécher qu’au printemps ou en été, puisque les températures peuvent chuter rapidement (en intérieur comme en extérieur).
  • Dans le cas des plantes d’intérieur et de certains cactus qui demandent un léger arrosage pendant l’hiver, les moucherons peuvent persister et se reproduire de la fin de l’automne jusqu’au printemps.

Ainsi, la présence des moucherons dans les plantes doit être pris au sérieux car vous serez vite envahis si vous ne faites rien, leur reproduction étant très rapide comme nous l’avons vu !

Les moucherons sont-ils mauvais pour la santé de mes plantes ?

Les moucherons ne feront en réalité pas de mal à vos plantes, ils sont surtout inesthétiques et énervants ! Leurs larves (après éclosion des œufs), en revanche, peuvent parfois mettre en péril la bonne santé des plantes, bien que cela soit assez rare pour des sujets adultes.

Ces petits vers blancs qui se nourrissent généralement des matières végétales en décomposition peuvent parfois s’attaquer aux racines des plantes, en commençant par les racines en mauvais état. Même s’il est rare que les larves aillent jusqu’à faire mourir les plantes, les feuilles peuvent flétrir, jaunir et tomber. Dans la plupart des cas, les larves se développent parce que la plante (ou ses racines) est déjà pourrie, et non l’inverse.

Pour les plants adultes, les moucherons et larves sont donc plutôt inoffensifs. En revanche, dans le cas des plants très jeunes, des semis par exemple, les larves peuvent être fatales pour les petites racines pas encore très robustes. Aussi, les moucherons adultes peuvent transporter des champignons nuisibles pouvant provoquer la fonte des semis.

Comment limiter l’apparition des moucherons

Arrosage des cactus

Avant de voir comment tuer ces moucherons qui vous envahissent, voici quelques astuces pour prévenir leur apparition. Tous ces conseils s’appliquent à toutes les plantes d’intérieur et pas seulement aux cactus.

Limiter les arrosages

L’humidité étant particulièrement appréciée par ces petits insectes, veillez à le pas arroser à outrance. Pour ne nombreuses plantes, il est préférable de laisser sécher le substrat avant de procéder au nouvel arrosage. Dans le cas des cactus, la fin des arrosages devrait signifier la fin des moucherons, vous n’avez donc pas à vous en faire.

Vider l’eau des soucoupes ou cache-pots

Ce conseil est à appliquer particulièrement pour les cactus, puisque l’eau stagnante des cache-pots et soucoupes apportent de l’humidité néfaste pour eux. Pour limiter l’apparition des moucherons, veillez à retirer l’eau stagnante après chaque arrosage.

Choisir des pots adaptés

Les pots qui ne sont pas percés, c’est non ! Veillez à mettre vos plantes dans des pots percés pour que l’évacuation de l’eau puisse se faire, et accessoirement, pour que les racines de vos plantes ne pourrissent pas si vous avez la main un peu lourde sur les arrosages.

Retirer les feuilles mortes et végétaux morts

Nous l’avons vu, les végétaux en décomposition permettent de nourrir les moucherons car ils enrichissent les sols. C’est une bonne chose pour vos plantes mais celles-ci se porteront aussi très bien sans cela, c’est pour cela qu’il est préférable de retirer les feuilles mortes de vos plantes.

Recouvrir le terreau d’une fine couche de sable ou de cailloux

Pour éviter que les moucherons ne prolifèrent et ne viennent déposer leurs œufs dans le terreau de vos plantes d’intérieur, vous pouvez le recouvrir d’une légère couche de sable fin ou de cailloux. En plus de limiter l’humidité après chaque arrosage, cette couche empêchera les larves de remonter à la surface pour respirer.

Le seul inconvénient de cette technique est sans doute qu’elle empêche de contrôler un peu moins facilement l’humidité du terreau.

Traitements et solutions pour tuer les moucherons

Anti-moucheron

Si malgré l’application à la lettre des conseils précédents vous êtes toujours envahis par les moucherons et scaridés, voici quelques méthodes, naturelles ou non, pour vous en débarrasser.

Isolez les plantes concernées

Peut-être que toutes vos plantes ne sont pas infestées de moucherons ? Si c’est le cas, il faut que vous isoliez celles qui le sont pour ne traiter que celles-ci et éviter que les autres ne soient prises d’assaut.

Globalement, la mise en quarantaine est à conseiller pour chaque nouvelle plante ou cactus que vous amenez chez vous, afin d’éviter qu’elle n’apporte des maladies (moucherons mais aussi cochenilles par exemple).

Les remèdes de grand-mère anti-moucherons

Pour commencer, rien ne vous empêche de tester ces remèdes de grand-mère simples à appliquer pour tuer les moucherons et leurs œufs, ou pour les repousser.

Dans cet article, vous ne trouverez rien sur le marc de café à déposer sur le terreau de vos plantes, puisque c’est totalement inutile et cela provoquera l’effet inverse désiré. Déposé en surface, le marc de café attire les moucherons au lieu de les repousser à cause de la moisissure qui apparaîtra quelques jours à peine après son dépôt. Il s’agit donc d’une fausse astuce de grand-mère !

De même, planter des allumettes têtes en bas dans vos pots de fleur ne sert à rien, puisque la partie rouge des allumettes n’est plus composée de soufre (mauvais pour les moucherons et les œufs) mais de poudre de verre et de phosphore rouge.

Pour tuer les moucherons

Placez dans une soucoupe ou un récipient l’une de ces mixtures au choix près de vos plantes vertes ou sur le terreau directement (le récipient, pas ce qu’il contient !) :

  • Mélange miel et eau ;
  • Mélange miel, eau et vinaigre de cidre (+ un peu de savon ou liquide vaisselle, en option) ;
  • Vin sucré (moelleux).

Les petites mouches devraient être attirées par ces mélanges sucrés et devraient finir par s’y noyer. Cela ne tuera donc pas les éventuels œufs et larves présents dans le terreau de vos plantes.

Pour tuer les œufs et larves de moucherons

Pour tuer les œufs et larves de moucherons, d’autres méthodes de grand-mère consistent à agrémenter l’eau d’arrosage :

  • Faites bouillir un litre d’eau pour y dissoudre deux cuillères à soupe de cannelle. Une fois le mélange refroidi, arrosez vos plantes avec.
  • Faites infuser du thé noir dans de d’eau, faites refroidir et utilisez le mélange pour arroser vos plantes.
  • Diluez 3 gouttes d’huile essentielle de géranium ou de cannelle dans un litre d’eau, puis arrosez.

Si vous êtes déjà infesté de moucherons et potentiellement de larves de moucherons, pensez aussi à recouvrir la surface de vos pots avec du sable fin ou des petits cailloux, comme expliqué précédent. Cela limitera l’humidité post-arrosage et asphyxiera les larves qui ne pourront plus remonter à la surface pour respirer.

Pour éloigner les moucherons

Si vous préférez repousser les moucherons et attendre qu’ils meurent par eux-mêmes (bien qu’ils aient pu déposer des œufs dans votre terreau), voici deux solutions :

  • Planter des clous de girofle dans un demi-citron, puisqu’ils détestent cette odeur ;
  • Diffuser de l’huile essentielle de citronnelle, puisqu’ils détestent également cette odeur. Vous pouvez aussi placer un coton imbibé d’huile à côté de vos plantes si vous n’avez pas de diffuseur ;
  • Enfoncer de quelques centimètres un bouchon de liège dans la terre de vos plantes ou découpe un bouchon de liège pour répandre ses morceaux à la surface de votre pot.

Pièges, némadodes et plantes carnivores anti-moucherons

Attrape-moucherons

Si aucune des méthodes ci-dessus n’a fonctionné ou si vous préférez être sûrs de vous débarrasserez des moucherons, voici d’autres méthodes très efficaces pour tuer les moucherons.

  • Le piège à moucherons jaune. Sur le même principe que le piège à mouche, ce piège à moucherons à placer dans vos pots attrapera les moucherons. C’est efficace contre les moucherons uniquement, pas contre leur larves (exemple des pièges à moustiques en vente sur Amazon).
  • Les nématodes. Vers microscopiques invisibles à l’œil nu, les nématodes sont les prédateurs des moucherons, présents naturellement mais en très petite quantité dans la terre. Ils se déplacent dans la terre à la recherche des larves de moucherons. Ce traitement anti-moucherons se présente sous la forme d’une poudre à diluer dans l’eau (exemple des nématodes en vente sur Amazon).
  • Le Drosera, une plante carnivore, raffole des moucherons ;

A noter que très peu d’insecticides fonctionnent contre les moucherons, si vous en connaissez, n’hésitez pas à le signaler en commentaire ou sur Facebook.

Enfin, sachez qu’en dernier recours et si vous êtes totalement dépassés par les moucherons, vous pouvez :

5/5 - (36 votes)

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sidebar