Tephrocactus

Tenant son nom du grec « tephra » qui signifie « cendres », la variété de cactus tephrocactus a la particularité d’être particulièrement basse, puisque ses ramifications de forme ovoïdes ou sphériques ne dépassent pas les 3 centimètres chacune, pour une hauteur totale de 10 centimètres maximum.

Ce cactus, autrefois inclus dans le genre Opuntia, possède des glochides ou des aiguillons et sa couleur varie du vertgris ou marron (couleur « cendres » ou pouvant ressembler à du papier). Originaire du Pérou et du sud de l’Argentine, cette variété se compose de 35 espèces, parmi lesquelles figurent le Tephrocactus geometricus et le Tephrocactus articulatus.

Tephrocactus : culture et entretien

La culture du tephrocactus n’est pas particulièrement difficile. Pour se développer, cette variété a besoin d’un substrat minéral (de type granite en décomposition), granuleux et bien drainé. Attention néanmoins à laisser les racines respirer, le sol ne doit pas être trop compact, et à veiller à l’humidité de l’air. Mais ces préconisations sont valables pour l’ensemble des variétés de cactus, car l’humidité est l’un des principaux facteurs de maladie.

Le tephrocactus possède une croissance lente à moyenne et a besoin de soleil pour se développer, à condition que l’aération soit optimale. Ainsi, il est possible de les exposer à l’extérieur en été, et même de les cultiver en pleine terre en fonction des régions du monde (en France, c’est difficile car il y a trop d’humidité en hiver lorsqu’il gel), puisque ces espèces sont originaires des déserts froids et secs d’Amérique latine.

L’arrosage devra être modéré durant la période de végétation (printemps et été), et stoppé le reste de l’année, comme pour la grande majorité des cactus. Ainsi, si l’arrosage est stoppé trop tard (durant l’automne), les nouveaux sujets auront du mal à se développer correctement.

Tephrocactus : multiplication (semis et bouturage)

Grâce à ses petites ramifications qui se détachent facilement, le tephrocactus  se bouture facilement durant la période de bouturage conseillée. Le semis est également possible, bien que compliqué en raison de la récolte aléatoire et difficile des graines.

Tephrocactus : fleurs et fruits

La floraison est diurne (de jour) en été mais difficile à obtenir en culture, l’aération est l’un des principaux facteurs de réussite. Les fleurs du tephrocactus sont auto-stériles et naissent à l’apex des segments, elles sont de couleur blanche, rosée, jaune, rouge, orange ou pourpre.

Les fruits sont charnus et couverts de glochides. À maturité, ils deviennent secs et s’ouvrent tout seul, on dit qu’ils sont déhiscents

Les différentes espèces de Tephrocactus

De la tribu des Cylindropuntiées (sous famille des Opuntioïdées), le tephrocactus comporte 35 espèces, parmi lesquelles notamment :

  • Tephrocactus articulatus ;
  • Tephrocactus geometricus ;
  • Tephrocactus molinensis ;
  • Tephrocactus weberi.
Tephrocactus
5 (100%) 6 votes

Commentaires

Aucun commentaire... Laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sidebar