Espostoa

Couramment cultivée en intérieur ou en serre, la variété Espostoa est colonnaire et originaire du Pérou. Elle se développe pleinement lorsqu’elle est en pleine terre. Ce cactus, qui se ramifie souvent avec l’âge, est dédié à Nicolas E. Esposto, botaniste péruvien de Lima, mais a été découvert par Alexander von Humboldt et Aimé Bonpland au début du XIXème siècle.

La caractéristique physique principale de ce cactus est son aspect laineux (ses « poils ») qui lui sert à réfléchir la chaleur du soleil et à le protéger du froid une fois la nuit tombée dans son milieu naturel. Sous cette structure laineuse, se trouvent les aréoles et les épines. L’Espostoa lanata est l’espèce principale de variété, elle est surnommée le « vieil homme péruvien ».

Espostoa : entretien et culture

L’Espostoa s’entretient facilement en intérieur et ne requiert que peu d’attention spécifique, néanmoins, sa croissance sera lente. Il atteint rarement une hauteur supérieure à 1,5 mètre en intérieur, et 2 mètres en serre, là où elle peut être de plus de 3 à 4 mètres lorsqu’il est dans milieu naturel d’Amérique du Sud.

Un substrat standard (1/3 terreau, 1/3 sable et 1/3 terre de jardin) et drainant (billes d’argile au fond du pot) convient à la plupart des espèces, tout comme un arrosage classique. Arrosez régulièrement votre cactus au printemps et en été, puis réduisez progressivement en automne, avant de stopper totalement en hiver. Aussi, le genre Espostoa est sensible au froid et à l’humidité, c’est pourquoi il est important de le cultiver au sec et à température minimale de 10 °C en hiver.

Une exposition lumineuse, voire ensoleillée est conseillée, c’est pourquoi la culture en serre est idéale. N’hésitez pas non plus à apporter régulièrement de l’engrais, surtout si vous souhaitez accélérer la croissance de votre cactus et fournir les apports nutritifs nécessaires à son développement.

Espostoa : bouturage et multiplication

La reproduction de cette espèce se fait principalement par semis (Espostoa melanostele) voire par bouturage de tiges (Espostoa lanata). Aussi, ce cactus colonnaire rejette depuis sa base.

Il n’est pas certain que la reproduction fonctionne, puisque l’idéal est de cultiver l’Espostoa en pleine terre.  Ni le bouturage ni le semis ne requiert un entretien différent de celui exposé dans le paragraphe ci-dessus.

Espostoa : floraison et fruits

Tout d’abord, il faut savoir que les Espostoa cultivés en pot et en serre ne fleurissent que rarement. Autrement, les fleurs sont de couleur rose pâle, voire blanche, et se manifestent la nuit pendant l’été (juillet et août). Elles se développent sur des excroissances latérales (« pseudo-cephalium » ou « cephalium ») et donneront par la suite des fruits rouges.

Les différentes espèces de Espostoa

De la tribu des Cérées (sous-famille des Cactoïdées), le genre Espostoa comporte 16 espèces, parmi lesquelles, notamment :

  • Espostoa Guentheri ;
  • Espostoa Lanata ;
  • Espostoa Melanostele. ;
  • Espostoa Nana.

Aussi, les genres ou espèces suivantes ont été inclus dans le genre Espostoa :

  • Binghamia ;
  • Pilocereus ;
  • Pseudoespostoa ;
  • Thrixanthocereus ;
  • Vatricania.
Espostoa
Noter cette page
Sidebar